Société

Annoncer le nombre de morts sur les routes sur des panneaux est-il contre-productif?

Temps de lecture : 2 min

Censés inciter les conducteurs à la plus grande vigilance, ces PMV seraient à l'origine d'une augmentation du nombre d'accidents, révèle une nouvelle étude.

Ces panneaux auraient «provoqué 2.600 accidents supplémentaires» sur les autoroutes texanes depuis 2012, rapportent les chercheurs à l'origine de l'étude. | Famartin via Wikimedia Commons
Ces panneaux auraient «provoqué 2.600 accidents supplémentaires» sur les autoroutes texanes depuis 2012, rapportent les chercheurs à l'origine de l'étude. | Famartin via Wikimedia Commons

Si vous avez l'habitude de prendre la route, vous êtes sûrement familier des panneaux à messages variables –aussi connus sous le sigle PMV– qui vous préviennent, entre autres, d'un accident, d'un ralentissement ou encore de conditions météorologiques défavorables à la circulation. Si l'objectif principal de ces affichages est d'inciter les conducteurs à la plus grande vigilance, une nouvelle étude publiée dans la revue scientifique Science et relayée par son site d'actualité révèle que certains de ces panneaux pourraient en réalité être contre-productifs.

Ce serait le cas des affichages annonçant le nombre de morts sur les routes américaines. Selon Joshua Madsen de l'Université du Minnesota et Jonathan Hall de l'Université de Toronto, ces panneaux censés agir comme des avertissements –à l'instar des photos peu ragoûtantes apposées aux paquets de cigarettes– auraient l'effet opposé.

Avant d'émettre cette hypothèse, les deux auteurs ont analysé les données de certaines autoroutes de l'État du Texas «qui ont constamment affiché les statistiques de décès pendant une semaine chaque mois sur près de 880 panneaux». Les chercheurs ont ensuite passé au peigne fin les données concernant le nombre d'accidents ayant eu lieu sur ces mêmes autoroutes entre 2010 et 2017 –soit 844.939 accidents au total– notamment lors des semaines où les messages préventifs étaient diffusés.

Leur constat? «Dans les 10 kilomètres en aval des panneaux, les accidents ont augmenté de 1,35 % lorsque les chiffres [des décès] étaient affichés», commentent-ils dans leur étude. Ils ajoutent que cette campagne aurait «provoqué 2.600 accidents supplémentaires et 16 décès par an rien qu'au Texas» depuis son lancement en 2012.

Une diminution de l'attention

Comment expliquer ces découvertes étonnantes? Selon les conclusions des chercheurs, ces chiffres sont dus à la diminution des capacités de concentration des conducteurs: «Les statistiques sur les décès sont si flagrantes qu'elles attirent trop l'attention de celui qui conduit», indique Science. Hall et Madsen suggèrent par ailleurs que ces statistiques pourraient rendre certains automobilistes anxieux, et que leurs capacités cognitives pourraient en pâtir.

Toutefois, tout le monde n'est pas forcément convaincu par la totalité des conclusions émises dans cette nouvelle étude. C'est le cas par exemple de Gerald Ullman, ingénieur des transports à l'Université A&M du Texas, qui doute fortement que «les accidents augmentaient lorsque le nombre de décès affiché sur les panneaux était plus élevé».

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

S'il conçoit que les PMV affichant le nombre de morts puissent être à l'origine de certains accident, il souhaiterait néanmoins en savoir plus quant aux raisons précises de cette augmentation.

Newsletters

Deux sœurs, trois ans et quarante-et-un jours: guide de survie à Auschwitz-Birkenau

Deux sœurs, trois ans et quarante-et-un jours: guide de survie à Auschwitz-Birkenau

Rena et Danka sont au nombre des déportés ayant vécu le plus de temps dans le camp. Rena fut la première des «999 oubliées» à partager, soixante ans plus tard, son histoire inouïe.

Comment se faire de nouveaux potes après deux ans de pandémie?

Comment se faire de nouveaux potes après deux ans de pandémie?

Les confinements et la distanciation physique ont affecté nos capacités d'interaction sociale, et c'est bien normal.

Concours Créatrices d'avenir: donner aux femmes le goût d'entreprendre

Concours Créatrices d'avenir: donner aux femmes le goût d'entreprendre

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio