Sciences / Société

Qu'est-ce qui peut bien faire de vous un connard?

Temps de lecture : 2 min

Une étude dans laquelle les participants devaient décrire «le plus gros connard» qu'ils connaissent a tenté de répondre à cette question.

Une question qu'on ne voulait pas se poser... | Magical Views via Unsplash
Une question qu'on ne voulait pas se poser... | Magical Views via Unsplash

Qui n'a jamais traité un automobiliste, un contrôleur, ou son banquier de «connard»? Nous faisons tous parfois un usage excessif de cette expression, mais savons-nous vraiment différencier un connard du reste de la population? Pour nous aider, ScienceAlert s'est intéressé à une expérience permettant de montrer ce que recouvre le terme et d'identifier les comportements associés à cette insulte.

C'est Brinkley Sharpe, de l'Université de Géorgie, qui a mené cette vaste étude avec son équipe de chercheurs. Ils ont réalisé un questionnaire avant de le soumettre à un échantillon d'environ 400 personnes. Le but était simple: les participants devaient décrire «le plus gros connard» qu'ils connaissent et évaluer ses comportements et sa personnalité.

«Environ un tiers des cibles étaient identifiées comme étant des partenaires romantiques, des collègues, des patrons, des membres de la famille ou des amis. 50,13% occupaient un de ces rôles auparavant dans la vie des personnes interrogées (ex-conjoint, ex-collègue, ex-belle-mère, etc.)», rapporte l'étude.

On est tous le connard de quelqu'un

Les résultats sont sans appel: visiblement, personne n'a trouvé difficile d'identifier dans son entourage «un gros connard». Malheureusement, les critères sont tellement divers que l'intérêt premier est de montrer que n'importe qui peut être considéré comme tel, et ce tout au long de sa vie.

Cependant, même si le champ des réponses est assez large, la majorité des connards identifiés étaient des hommes d'âge moyen. Ils étaient associés à 315 catégories de comportements, que les chercheurs ont regroupées en 14 thèmes comme l'agressivité, l'arrogance, l'impolitesse, la mauvaise foi, le fayotage ou encore l'hypocrisie. Les chercheurs notent par ailleurs que «le connard ne se confronte pas forcément aux autres, il ne pense juste pas à la manière dont il est perçu».

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

L'étude a été comparée à la théorie des Big Five (un modèle descriptif de psychologie très connu qui se base sur cinq traits de personnalité différents) et a révélé que «le profil [des connards] était similaire à celui des psychopathes, ou des personnes atteintes de troubles narcissiques ou antisociaux». Mais attention: cela ne signifie pas que les connards identifiés sont tous des psychopathes pour autant.

Newsletters

Le réchauffement climatique nuit à votre sommeil

Le réchauffement climatique nuit à votre sommeil

Et avec la hausse des températures, vous allez de moins en moins dormir.

Ultracrépidarianisme: pourquoi certaines personnes ont-elles une opinion sur tout?

Ultracrépidarianisme: pourquoi certaines personnes ont-elles une opinion sur tout?

Il est complètement ridicule de penser que votre opinion d'amateur a une quelconque valeur. D'ailleurs, voici la mienne sur ce sujet que je n'ai pas du tout étudié.

Dès la préhistoire, il existait un grand nombre de chiens différents

Dès la préhistoire, il existait un grand nombre de chiens différents

Les chiens préhistoriques présentaient déjà une grande variété de tailles et de formes de têtes.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio