Savoir choisir le bon courtier
Économie

Savoir choisir le bon courtier

Temps de lecture : 3 min
Slate.fr

Pour se lancer en Bourse, il faut surtout faire les bons choix et prendre des décisions avisées. D’où la nécessité d’avoir à ses côtés un bon courtier. Fortuneo vous donne les clés pour choisir celui qui saura vous aider à atteindre vos objectifs .

L’investissement en Bourse présente un risque de perte totale ou partielle de la somme investie. Cet article est issu d’une collaboration entre Slate et Fortuneo. Il est donné à titre informatif et pédagogique et ne constitue pas un conseil en investissement de la part de Fortuneo.

Pas de trading sans courtier. Sans lui, impossible d’acheter ou de vendre des actions. C’est lui l'intermédiaire entre l’investisseur et les marchés financiers, lui qui exécute les ordres de Bourse. Mais sur un marché très concurrentiel, il n’est pas aisé de dénicher le bon courtier. Celui en qui placer sa confiance (et son argent), surtout lorsqu’on démarre en Bourse.

Choisir le bon intermédiaire

«La première règle, capitale, est de bien s’assurer que le courtier soit enregistré auprès de l’Autorité des marchés financiers», explique Kevin, expert Marketing chez Fortuneo.

Il existe d’ailleurs plusieurs listes noires des établissements et autres acteurs frauduleux n’ayant pas le droit d’exercer, accessibles directement sur le site Internet de l’AMF. N’hésitez pas à y jeter un œil.

Autre critère rassurant: le fait que le courtier fasse partie d’une entité plus importante. C’est le cas de Fortuneo, qui fait partie du groupe Crédit Mutuel Arkéa, acteur majeur du secteur bancaire. Un historique, des références, un suivi, une expertise, près de 34 milliards d’euros d’encours en France, Belgique et Luxembourg… Autant d’éléments et de critères qui se traduisent par des résultats concrets et consultables.

Le juste prix

Un autre facteur déterminant dans le choix du courtier le plus adapté à un projet boursier, c’est la transparence. «En tout premier lieu, il y a la question des frais. Soyez vigilants, il peut parfois y avoir des frais cachés», poursuit Kevin. «Le bon réflexe c’est de consulter la grille tarifaire de l’organisme. Cela peut paraître un peu rébarbatif, mais c’est très important. Tout le détail des frais, du plus petit au plus élevé, y est listé..»

En termes de frais, on parle surtout des frais de courtage à payer pour passer un ordre. Ces derniers peuvent prendre plusieurs formes:

  • les frais fixes, par rapport à l’ordre que vous allez passer
  • les frais proportionnels, qui seront calculés en fonction du montant de l’ordre,
  • les frais d’inactivité, prélevés lorsqu’aucune opération n’est réalisée, et enfin
  • les frais de garde, qui sont appliqués selon la durée de garde d’un ordre.

«Il est bon de rappeler que chez Fortuneo, nous proposons des tarifs compétitifs et que les frais de courtage sont réduits : pas de frais de garde ou d’inactivité», ajoute Kevin. «De plus, il faut savoir que depuis la Loi Pacte, votée en 2019, un plafonnement des frais a été mis en place (une mesure qui s’adresse aux PEA et PEA PME), avec des frais d’ouverture limités à 10 euros, des frais de transfert et de clôture qui ne peuvent pas dépasser – par ligne – 15 euros pour les titres cotés et 50 euros pour les titres non cotés, etc,…»

Un accompagnement permanent

Le monde de la Bourse, avec son jargon financier, apparaît aux non-initiés comme un domaine réservé aux experts. Peu nombreux sont ceux qui osent s’aventurer sur les marchés financiers de peur de ne rien comprendre à leur fonctionnement. La Bourse intimide. Le courtier, lui, est là pour vous guider. Chez Fortuneo, plusieurs outils en ligne sont mis à disposition des investisseurs.

- Les portefeuilles virtuels

Évidemment, la peur de commettre des petites erreurs existe lorsqu’on est un primo entrant sur les marchés boursiers. Pour tester ses stratégies et s’entraîner, Fortuneo a mis en place un système de portefeuille virtuel. Ce qui vous permet de passer des ordres, mais avec un compte d’argent fictif, avant de se lancer en vrai.

- Le Service Client

«C’est un service de conseillers experts dédiés à la Bourse», explique Kevin. Des experts, basés en France, répondent au téléphone, et vous renseignent sur l’utilisation de la plateforme, vous aident à passer un ordre. Attention, en aucun cas ils ne prendront de décision quant à un éventuel choix d'investissement et ne peuvent pas donner de conseil en investissement.

- Des fiches pédagogiques

Également appelées Fiches Valeurs, elles se présentent sous la forme d’articles, de graphiques, d’analyses, d’avis d’experts et permettent de suivre le cours de la valeur et son carnet d'ordres en direct. Ces informations sont de précieux indicateurs, qui vous aident à prendre les bonnes décisions.

- Live Trader

C’est une plateforme en ligne gratuite, comme une salle des marchés financiers à domicile. Sur cette plateforme, vous pouvez retrouver les valeurs et indices des places NYSE Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, les palmarès actions des principaux indices, ainsi que vos portefeuilles boursiers et listes personnelles. Vous pouvez également accéder aux analyses techniques, créer des stratégies de trading et les tester dans des conditions réelles, …

Bien choisir son courtier demande donc un peu de temps. Il est important d'identifier ses envies, de remplir au préalable son profil d’investisseur, afin de savoir vers quel type d’offre s’orienter.

«N’hésitez pas à vous renseigner autour de vous (proches et entourage notamment)», rappelle Kévin, «à aller consulter les plateformes des différents courtiers, par exemple, aller faire un tour sur fortuneo.fr. Vous trouverez forcément un courtier qui saura répondre à vos besoins.»

Pour tout savoir sur les marchés financiers, écoutez notre podcast Passe à l’action

Crédit photo: Laurence Revol - Fortuneo

En savoir plus:
Que faire face à une baisse du pouvoir d'achat qui semble inéluctable?

Que faire face à une baisse du pouvoir d'achat qui semble inéluctable?

En 2021, la résurgence de l'inflation, induite par une forte hausse des prix de l'énergie, a réduit le pouvoir d'achat moyen d'environ 0,5% à 0,8%. Et avec la guerre en Ukraine, la situation ne va probablement pas s'améliorer...

La rénovation urbaine au service de la cohésion sociale: le projet Macrolotto Zero

La rénovation urbaine au service de la cohésion sociale: le projet Macrolotto Zero

Concours Créatrices d'avenir: donner aux femmes le goût d'entreprendre

Concours Créatrices d'avenir: donner aux femmes le goût d'entreprendre

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio