Société

Le jean skinny est devenu un vêtement de boomer

Temps de lecture : 2 min

Les chiffres le prouvent.

Et vous, vous portez toujours vos jeans skinny? | Waldemar Brandt via Unsplash
Et vous, vous portez toujours vos jeans skinny? | Waldemar Brandt via Unsplash

En 2019, la mode du skinny était à son apogée. Les jeans se portaient très près du corps, ainsi que les t-shirts. Mais aujourd'hui, beaucoup de spécialistes de la mode estiment que cette coupe de denim est à éviter. Fini le skinny, quel que soit le vêtement.

La tendance se confirme dans les chiffres. Si l'on en croit une étude de marché menée par le cabinet NPD Group, ce sont aujourd'hui les jeans à coupe droite qui sont les plus vendus chez les femmes américaines. Les straight-leg représentent un tiers des ventes, soit 3,3 milliards de dollars.

La fin de la mode du skinny –parfois même de l'ultra-skinny– fut assez brutale. En 2019, les jeans skinny représentaient 41% des parts du marché, dominant toutes les autres coupes. Deux ans plus tard, le skinny a perdu 11 points pour ne constituer que 30% du marché, se plaçant ainsi derrière la coupe droite (33% du marché).

Le style près du corps appartient au passé mais certains acheteurs résistent: le skinny progresse chez les baby-boomers, passant de 10 à 12% de parts de marché en deux ans.

Des alternatives chics

Pour expliquer cette révolution du pantalon, il faudrait regarder du côté des effets de la pandémie sur le style de vie. En cherchant un style plus confortable, les consommateurs se seraient tournés vers des coupes plus droites. Par ailleurs, un quart des femmes américaines choisiraient désormais une taille au-dessus de celle qu'elles prenaient en 2019, selon les constatations du NPD Group.

Quelle que soit sa forme, le blue jean reste un incontournable de plus en plus porté, même en milieu professionnel, comme le prouve le chiffre d'affaires global généré par les ventes de jeans pour femmes aux États-Unis, en hausse de 9% en deux ans.

Bien que le jean skinny ne soit plus à la mode, de nombreuses alternatives existent. Pour rester en phase avec un dress code professionnel, vous pouvez adopter la coupe droite, les jeans mom, les boyfits ou encore les bootcuts. Les jeans déchirés, eux, restent (heureusement) minoritaires: ces derniers ont toujours représenté une part de marché assez basse aux États-Unis. En 2019, seuls 3% du marché leur étaient consacrés et en 2021, une légère augmentation les a amenés aux 5%.

Newsletters

Apple, Lego, Playmobil… Comment les marques peuvent sauver des vies

Apple, Lego, Playmobil… Comment les marques peuvent sauver des vies

Lorsqu'un individu traverse une épreuve, il se raccroche souvent à ce qu'il peut pour la surmonter. Pour certaines personnes, cet appui peut provenir d'une marque commerciale.

En couple depuis deux ans, deux femmes découvrent qu'elles pourraient avoir le même père

En couple depuis deux ans, deux femmes découvrent qu'elles pourraient avoir le même père

Ces amoureuses ont annoncé sur TikTok avoir pris conscience qu'elles étaient peut-être demi-sœurs.

Boutons de luxe transformés en bijoux: attention aux griffes des maisons de couture

Boutons de luxe transformés en bijoux: attention aux griffes des maisons de couture

Ils sont au cou de nombreuses influenceuses avec ce même argument: apporter le luxe à pas cher. Mais entre abus de l'image de marque et risque d'usage de faux boutons, ces colliers upcyclés frôlent parfois la contrefaçon.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio