Sciences / Culture

Une locomotive à vapeur pouvait-elle être ravitaillée en eau sans s'arrêter?

Temps de lecture : 2 min

C'était possible, et c'était même spectaculaire. Il était recommandé aux voyageurs de bien fermer les fenêtres à ce moment-là.

Sauf à emmener des volumes énormes, le ravitaillement en eau des machines devait se faire plus souvent que celui en combustible. | Bryan Woolbright via Unsplash
Sauf à emmener des volumes énormes, le ravitaillement en eau des machines devait se faire plus souvent que celui en combustible. | Bryan Woolbright via Unsplash

Cet article est publié en partenariat avec Quora, plateforme sur laquelle les internautes peuvent poser des questions et où d'autres, spécialistes du sujet, leur répondent.

La question du jour: «Une locomotive à vapeur pouvait-elle être ravitaillée en eau sans arrêter?»

La réponse de Philippe Chateau:

Une locomotive à vapeur consomme énormément d'eau. Sauf à emmener des volumes d'eau énormes, le ravitaillement en eau des machines devait se faire plus souvent que celui en combustible, ce qui expliquait la présence de grues à eau dans de nombreuses gares.

En 1860, la compagnie britannique L&NWR (London and North-Western Railway) décide d'accélérer son train express Irish Mail et de faire le trajet Chester-Holyhead (134 km) sans arrêt. James Ramsbottom, ingénieur mécanicien en chef à la compagnie, est chargé de résoudre le problème. Il imagine un ingénieux système qui permet d'écoper de l'eau dans une rigole entre les rails («water troughs») sans abaissement de vitesse excessif.

Une locomotive datant de 1903. | Valerio Giuso via Wikimedia

L'écope est abaissée par le chauffeur avant l'arrivée à la rigole et la voie descend suffisamment quand la locomotive y arrive pour placer le bec d'écope dans l'eau.

La vitesse recommandée pour un remplissage optimal est comprise entre 40 et 80 km/h (aux USA, le système est plus largement dimensionné et fonctionne à son maximum à 100 km/h). La rigole est alimentée en niveau constant par un château d'eau. À la fin de la rigole (d'environ 400 mètres de long), la voie remonte suffisamment pour que le bec d'écope n'accroche pas le ballast et le chauffeur peut alors le remonter.

La locomotive pouvait ainsi prendre 10 m3 d'eau en quelques minutes. La trappe de remplissage du tender devait être ouverte avant le remplissage pour faire un évent.

Ce système a été beaucoup utilisé en Grande-Bretagne et aux USA. En France, seule l'Administration des chemins de fer de l'État (ex-Ouest) en a installé entre Paris et Le Havre, entre Paris et Cherbourg, entre Paris et Brest, et entre Paris et Tours.

Newsletters

Une découverte majeure pourrait faire gagner dix ans de recherche sur le cancer de la prostate

Une découverte majeure pourrait faire gagner dix ans de recherche sur le cancer de la prostate

Le problème de résistance des cellules cancéreuses aux thérapies anti-hormonales a enfin une solution.

Le Monkeypox peut toucher n'importe lequel d'entre nous

Le Monkeypox peut toucher n'importe lequel d'entre nous

Alors que le virus, improprement appelé «variole du singe», se diffuse de manière inhabituelle en Europe, il est nécessaire de mettre en place des stratégies viables pour tenter de stopper l'épidémie.

Mon Europe à moi: «L'UE doit poursuivre ses efforts pour lutter contre la perte de biodiversité»

Mon Europe à moi: «L'UE doit poursuivre ses efforts pour lutter contre la perte de biodiversité»

L'Union européenne semble se focaliser sur la réduction des émissions de dioxyde de carbone. Quitte à oublier la perte de biodiversité massive.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio