Société

La peine de mort coûte cher

Temps de lecture : 2 min

Le Nouveau Mexique abolit la peine capitale

Le gouverneur du Nouveau-Mexique Bill Richardson a aboli la peine de mort dans son Etat. Le Nouveau-Mexique est le 15e Etat des Etats-Unis à renoncer à la peine capitale. New York l'a abolie en 2007. Une dizaine d'autres envisage cette possibilité. En cette période de crise, l'abolition de la peine de mort est un argument économique; il est plus onéreux de condamner un criminel à la peine capitale, raconte l'enquête de RFI, que de le garder en prison à perpétuité. Un paradoxe qui s'explique par les frais engagés lorqu'il y a condamnation à mort; la prodécure est plus longue (minimum dix ans entre la condamnation et l'exécution du condamné), un avocat commis d'office doit être rémunéré par l'Etat, des éléments qui expliquent le coup dispropotionné du système.

Aux Etats-Unis, 3.200 détenus sont dans les couloirs de la mort dans les 35 Etats sur 50 où la peine de mort est encore autorisée.

CD

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Crédit photo; manifestation contre la peine de mort, World Coalition CC (Creative Commons) / FLICKR

En savoir plus:

Newsletters

Calendrier de l'Avent des podcasts: Selom et Matisse, histoire d'un drame

Calendrier de l'Avent des podcasts: Selom et Matisse, histoire d'un drame

[J-23] Slate.fr propose un calendrier de l'Avent 100% podcasts avec des programmes qui ont marqué l'année 2020. Aujourd'hui, une enquête sur deux jeunes percutés par un train dans des circonstances troubles.

Chez les catholiques, l'augmentation de la jauge dans les églises ne fait pas l'unanimité

Chez les catholiques, l'augmentation de la jauge dans les églises ne fait pas l'unanimité

La grande majorité des catholiques n'ont pas voulu ce bras de fer avec l'État, comprenant bien la mesure de restriction du nombre de personnes dans les lieux de culte.

Les agressions contre les Asiatiques, dramatique confirmation d'un racisme amplifié par le Covid

Les agressions contre les Asiatiques, dramatique confirmation d'un racisme amplifié par le Covid

Avec le virus, les communautés asiatiques sont passées du statut de «minorité modèle» à celui de menace envahissante.

Newsletters