Santé

L'affection d'un chien peut participer à réduire la douleur et l'anxiété

Temps de lecture : 2 min

Une étude d'une équipe de scientifiques canadiens le montre.

Le meilleur ami de l’homme et des médecins. | Helena Lopes via Pexels 
Le meilleur ami de l’homme et des médecins. | Helena Lopes via Pexels 

Ce n'est pas la première fois que des chercheurs s'intéressent aux effets des chiens sur l'humain et l'idée qu'ils seraient bénéfiques à notre santé a été prouvée de nombreuses fois. Aujourd'hui, les chiens de thérapie sont de plus en plus présents sur les campus universitaires américains, cela aide les étudiants à renforcer leur sentiment d'appartenance, à mieux gérer le mal du pays et la solitude, tout en réduisant leur anxiété et leur stress.

À l’hôpital Royal University au Canada, une équipe de chercheurs en sociologie et en médecine s’est intéressée aux effets de la thérapie canine dans le service d’urgence. Dans les salles d'attente des urgences, ils ont demandé aux patients d’évaluer leur niveau de douleur, d'anxiété et de bien-être en plus d’enregistrer leur tension et leur rythme cardiaque. Après dix minutes de thérapie canine en présence d'un dresseur, leur auto-évaluation s’améliore. Ici, la thérapie consiste en une discussion avec le maitre-chien et un échange affectueux avec le chien. En soumettant le même questionnaire à des patients n'ayant pas reçu cette visite, les scientifiques constatent un écart entre les deux.

Plusieurs centaines de patients ont participé à l'enquête avec une répartition égale en termes d'âge, de genre et de milieu social. Il leur était demandé d'évaluer leur douleur sur une échelle de 1 à 10 et ce avant et après la thérapie canine. Malgré le fait que la plupart des personnes évaluées ne reçurent aucun médicament anti-douleur, leur évaluation de celle-ci a diminué après le passage du chien. Les chiens pourraient être une manière de se distraire des symptômes, modifier la perception de la douleur ou activer une réponse hormonale et neurologique bénéfique à la gestion de la douleur.

Les patients interrogés ont également enregistré des niveaux d’anxiété moins importants et un niveau de bien-être supérieur. En revanche, les scientifiques n'ont constaté aucun effet sur la tension ou le rythme cardiaque des participants. Aux États-Unis et au Canada, les thérapies canines prenant place dans les hôpitaux sont de plus en plus fréquentes, leurs effets sur les jeunes patients atteints de cancer ou les résidents d'Ehpad sont très encourageants.

Newsletters

La dépense calorique des coureurs du Tour de France en équivalent Big Mac

La dépense calorique des coureurs du Tour de France en équivalent Big Mac

Le Tour 2022 arrive en France… Vingt-et-une étapes cette année, au cours desquelles les coureurs parcourront plus de 3.400 kilomètres. Voici l'estimation de l'incroyable quantité d'énergie qu'ils vont brûler.

Covid-19: le sous-variant BA.5 est bien là et risque de cogner fort

Covid-19: le sous-variant BA.5 est bien là et risque de cogner fort

La situation épidémique actuelle en France suscite des inquiétudes pour l'été à venir. Il est donc temps de prendre des mesures.

Ses médecins lui donnaient un an à vivre, son cancer du sein disparaît lors d'un essai clinique

Ses médecins lui donnaient un an à vivre, son cancer du sein disparaît lors d'un essai clinique

Touchée par une forme agressive de la maladie, Jasmin David s'est tournée vers un hôpital spécialisé en dernier recours.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio