France

Luc Chatel a de «sinistres» projets pour l'école

Temps de lecture : 2 min

college
college

Luc Chatel veut des coupes sèches dans le budget de l'éducation, on l'avait compris. Mais sur son blog, Olivier Ertzscheid, détaille –documents confidentiels du ministère à l'appui– les mesures successivement annoncées par le ministre. L'article mentionne 13 documents «confidentiels» envoyés aux recteurs d'académie concernant les grands projets de Chatel, synonymes de grandes inquiétudes pour les enseignants comme pour les parents d'élèves: suppression des RASED (dispositifs d'aides aux élèves en difficulté), réduction de la scolarisation des enfants de 2 ans, augmentation des effectifs par classe et –expression qui fait désormais partie du langage commun– «suppressions de postes».

Une petite perle pour la fin. Dans le document sur les Réseaux d'aide aux enfants en grande difficulté (RASED),  l'enseignant blogueur relève qu'un des scénarios  envisagé prévoit la «mise en extinction des psychologues scolaires».

[Lire l'article sur affordance.info]

Photo: La cour d'un collège/ Reuters

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

A LIRE AUSSI: Apprendre moins pour réussir plus et Les suppressions de poste détruisent l'école

Slate.fr

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters