Culture

Le Grease version 2010 est puritain

Temps de lecture : 2 min

trav
trav

La version 2010 de Grease marque le come-back des rockeurs gominés qui vont toujours au lycée et de leurs groupies aux jupes volantes. Mais il semblerait, selon Stuart Heritage du Guardian que Grease-sing-a-long soit plus policé que la comédie musicale des années 1970.

Tout le monde est toujours autant de bonne humeur, le ciel est toujours aussi bleu et les chansons s'enchaînent toutes les 20 minutes. Mais, oh qu'est-il arrivé au «chicks'll cream for Greased Lightnin'» que chantait Danny Zuko en 1978? En 2010, les filles ne sont plus «excitées sexuellement» par les voitures... elles crient simplement.

Et si John Travolta a le droit de conserver sa banane et son blouson en cuir, sa cigarette disparait comme par magie, un véritable «outrage» pour Stuart Heritage:

Et sachez ceci. Entre les paroles aseptisées, la disparition mystérieuse de la cigarette de John Travolta et le slogan «Vous êtes celui que nous voulons», y a-t-il quelqu'un d'autre que moi qui ait l'impression que ce Grease Sing-A-Long pourrait être faire partie d'une sombre propagande chrétienne? Non, il n'y a que moi?

Photo: capture écran des trailers de 1978 et de 2010

[Lire l'article sur le Guardian]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr

Newsletters

Des manuscrits de Tombouctou, sauvés des mains des djihadistes, exposés à New Delhi

Des manuscrits de Tombouctou, sauvés des mains des djihadistes, exposés à New Delhi

Vingt-cinq textes vieux de plusieurs siècles ont été transportés depuis le Mali, après avoir été cachés durant l'occupation djihadiste de Tombouctou, entre 2012 et 2013.

Moses Farrow, le fils de Woody Allen et Mis Farrow s'exprime, il faut aussi l'écouter

Moses Farrow, le fils de Woody Allen et Mis Farrow s'exprime, il faut aussi l'écouter

[BLOG You will never hate alone] Dans un long texte pudique et toute en retenue, Moses Farrow tient à dire sa vérité. À ses yeux, son père n'a jamais pu commettre les actes qui lui sont reprochés.

Il faut lire «Portnoy et son complexe», de Philip Roth

Il faut lire «Portnoy et son complexe», de Philip Roth

Philip Roth n'aurait sans doute pas imaginé que son roman aiderait un homme transgenre confiné dans un refuge pour femmes victimes de violences conjugales.

Newsletters