Monde

Des catastrophes pas si naturelles

Temps de lecture : 2 min


En matière de catastrophes naturelles, l'histoire semble se répéter. Pointée du doigt par l'opinion américaine, la firme britannique BP est loin d'être la première entreprise responsable d'une catastrophe de l'ampleur de celle de la marée noire qui touche actuellement la Louisiane. L'histoire en compte d'innombrables exemples. Le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung propose un diaporama des dix plus importantes catastrophes naturelles déclenchées par des entreprises. Avec des bilans humains et matériels souvent très importants.

Déjà en juillet 1974 la catastrophe de Seveso en Italie touchait quatre communes. L'usine chimique Icmesa avait laissé s'échapper d'un de ses réacteur un nuage contenant de la dioxine.

En juin 1979,  c'est cette fois-ci le puits de pétrole Ixtoc 1 qui est à l'origine d'une des plus importantes marées noires dans le Golfe du Mexique à la suite d'une mauvaise manœuvre.

Novembre 1986, à nouveau une catastrophe chimique à Schweizerhalle, dans la banlieue de Basel en Suisse. Bilan: disparition de milliers de poissons et une étrange coloration rouge du Rhin pendant plusieurs jours.

En 1984, c'est l'Inde (Bhopal) qui est touchée cette fois-ci par l'une des plus grandes catastrophes naturelles. La fabrique de pesticide de l'entreprise américaine Union Carbide laisse s'échapper plusieurs tonnes de poison dans l'atmosphère, causant en quelques minutes la mort de milliers de personnes.

D'autres suivront: notamment la catastrophe d'Exxon Valdez, en mars 1989, à l'origine l'une des plus importantes marées noires qu'ont connu les Etats-Unis avant l'explosion sur la plateforme du Deep Water Horizon, le 20 avril dernier.

[Retrouvez le diaporama sur le Süddeutsche Zeitung]

Photo: Oiled Bird - Black Sea Oil Spill 11/12/07 /marinephotobank via Flickr License CC by

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr

Newsletters

Le travail de sape d'Orbán pour pousser Soros hors de Hongrie

Le travail de sape d'Orbán pour pousser Soros hors de Hongrie

Les fondations du milliardaire-philanthrope américano-magyar quittent Budapest où elles travaillaient depuis 1984. Un départ accéléré par vingt-quatre mois d’intense campagne gouvernementale anti-Open Society.

À San Francisco, des équipes médicales vont aller soigner les toxicomanes directement dans la rue

À San Francisco, des équipes médicales vont aller soigner les toxicomanes directement dans la rue

On leur administrera notamment de la buprénorphine, plus connue sous le nom de Suboxone.

En Irlande du Nord, une mère emmène son fils se faire tirer dessus

En Irlande du Nord, une mère emmène son fils se faire tirer dessus

Dans les faits, la guerre est finie. Dans les têtes et les réflexes sociétaux, pas encore.

Newsletters