Life

Un vélo «dopé» pour Fabian Cancellara?

Slate.fr, mis à jour le 02.06.2010 à 16 h 24

Nouveau soupçon de dopage dans le monde du cyclisme. Cette fois, on est très loin de l'EPO ou des stéroïdes anabolisants. Ce n'est plus l'homme, mais la machine qui est mise en cause. Tant et si bien que certains parlent déjà de «dopage mécanique».

En ligne de mire, le Suisse Fabian Cancellarra, récent vainqueur du Tour des Flandres et de Paris-Roubaix. Une vidéo diffusée sur Youtube l'accuse d'avoir utilisé un vélo électrique, doté d'un moteur (d'une puissance de 60 à 100 watts) caché dans les tubes. Une invention hongroise qui existe depuis six ans déjà... et qui aurait été utilisée par le coureur de la Saxo-Bank.

La vidéo crée l'amalgame entre une interview du constructeur de ce modèle et de fulgurantes accélérations de Cancelarra lors de ses récentes victoires. Les images au ralenti montrent des gestes suspects du Suisse sur le guidon de son vélo. Des mouvements qui lui auraient permis de presser un bouton pour actionner une dynamo silencieuse dans le pédalier. Et d'atteindre une vitesse de 50 km/h en quelques secondes.



Davide Cassani, un ancien coureur cycliste italien, désormais consultant pour la RAI, est à l'origine de la rumeur. L'homme n'en est pas à son coup d'essai. En 2007, Cassani avait déjà mis le Danois Michaël Rasmussen dans l'embarras. Alors que ce dernier justifiait son absence à un contrôle anti-dopage pour le Tour de France par un entraînement au Mexique, Cassani affirmait l'avoir vu dans les Dolomites, en Italie... Limogé par son équipe (la Rabobank), Rasmussen, alors porteur du maillot jaune, avait dû quitter la course. On n'a jamais su si Cassani avait raison.

Les doutes sur la performance de «Spartacus» (le surnom de Cancellara) ont émergé depuis un certain temps au sein du peloton. Ses nombreux changements de vélo pendant la course avaient notamment créé la suspicion lors de Paris-Roubaix. Anthony Roux de la Française de Jeux déclarait par exemple au Républicain Lorrain au sujet de la performance du Suisse:

Dans le peloton, ça parle. Tout le monde a trouvé ça incroyable, mais on se demande s'il est clair ou pas. On a l'impression que Cancellara a un moteur dans le vélo.

Patrice Lefevre, manager de Quick Step, enfonce le clou:


Pendant longtemps, j'ai fait partie des non-croyants. Maintenant, je commence à douter graduellement. Attention. A mes yeux, tout le monde est innocent jusqu'à preuve du contraire. Je ne participe pas à la rumeur et j'essaye de ne pas être parano. Mais depuis que j'ai vu le film de Cassani, je comprends pourquoi l'UCI examine la question.

Le directeur sportif de l'équipe de Roux, Marc Madiot va dans le même sens:

Il est évident qu'avec ce qu'on a pu voir, les descriptions qui sont faites, les affirmations de certains, on est obligé de se poser des questions.

Pour l'instant, l'Union Cycliste Internationale(UCI) n'a pas annoncé avoir lancé une enquête spécifique. Mais le sujet est étudié de près. Les contrôles des vélos devraient se renforcer à l'approche du Tour de France, comme le confirme Jean Wauthier, chef de la section technique de la fédération.


Il est clair que nous allons être obligés d'accélérer nos recherches pour trouver la manière de scanner les vélos. Jusqu'à présent un tel contrôle n'a jamais eu lieu. Nous sommes aujourd'hui confrontés à des systèmes avec batterie. Mais nous savons que des mécanismes sans piles, fonctionnant au photovoltaïque, sont actuellement expérimentés

De son côté, le Suisse, champion olympique de contre-la-montre, a tenté de s'expliquer.

C'est assez drôle, mais ça prend une ampleur telle que ce n'est plus le cas, c'est une histoire triste et vraiment scandaleuse. Rassurez-vous, mes réalisations sont le fruit d'un travail de dur labeur.

Malgré le trouble qu'elle occasionne, l'affaire prête aussi à sourire. Certaines blagues ont fait leur apparition sur la Toile. Dans ce domaine, la palme est indéniablement attribuée au site CyclisMag, qui propose le sondage suivant: Pourquoi Cancellara a-t-il changé de vélo? Réponses:

Pour laisser une chance aux autres

Parce qu'à partir de 600 W, le carbone fond

Pour préparer la saison de cyclo-cross

Parce qu'il s'est rendu compte que ses patins touchaient depuis 100 km.

Photo de une : Fabian Cancellara / The Wolf, via Flickr License CC by

Liens :

La vidéo sur Youtube

Et maintenant le dopage mécanique ?

Cancellara et son petit vélo

Les soupçons de dopage mécanique électrisent le peloton

Cancellara : "c'est complètement fou"

Madiot: "On se pose des questions"

"On est dans l’escroquerie" (Jean-René Bernaudeau)

Roux passe à l’offensive

Lefevere takes mechanical doping seriously

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte