Culture

Sex and the city II, anti-musulman et misogyne?

Temps de lecture : 2 min

Mercredi débarque en France le deuxième opus de Sex and the City... en ayant déjà eu le temps de faire des vagues à l'étranger. Dès la projection de l'avant-première outre-Atlantique, la polémique est née: le film, dont une grande partie se déroule à Abou Dhabi, est taxé d'«anti-musulman» et de«misogyne» par la presse et la blogosphère étrangère. La communauté musulmane y voit une attaque contre sa culture et sa religion.

Pour le Philadelphia Mail, il est indélicat «d'injecter de l'humour dans ce qui peut être un sujet sensible: le fossé entre les cultures occidentale et orientale». Le Daily Mail y va franchement: «L'Orient n'a pas été dépeint aussi mal depuis Les Mille et une nuits en 1942.» New York Magazine s'attaque au scénario qui «envoie les héroïnes à Abou Dabi pour qu'elles puissent choquer les fondamentalistes avec leur sexualité!»:

Elles se moquent du niqab avant de montrer un peu de solidarité féminine envers les musulmanes. Et finissent dans le désert, sauvées par de magnifiques jeunes arabes.

Le Hollywood Reporter se démarque et salue lui «cette représentation plutôt caustique de société musulmane» et l'impertinence «rafraîchissante de ce film politiquement incorrect». Reste à savoir quel parti prendra le public français.

[Lire l'article du Nouvelobs.com]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo: photo officielle du film

Newsletters

«Les Envoûtés» au risque des fantômes de l'amour

«Les Envoûtés» au risque des fantômes de l'amour

À la fois élégiaque et violent, le nouveau film de Pascal Bonitzer flirte avec le fantastique pour mieux raconter les vertiges et les angoisses de l'attraction entre deux êtres.

Quelles histoires trans le cinéma peut-il raconter?

Quelles histoires trans le cinéma peut-il raconter?

Avec la sortie en salle, le 11 décembre, de «Lola vers la mer» de Laurent Micheli, la question de la représentation des personnes trans à l'écran se pose à nouveau.

Quand les gays devaient draguer dans les toilettes publiques

Quand les gays devaient draguer dans les toilettes publiques

Les pouvoirs publics ont longtemps tenté d'endiguer l'homosexualité masculine, ouvrant une longue tradition de rencontres en extérieur, dans les vespasiennes en particulier.

Newsletters