Boire & manger / Santé

Changer votre alimentation peut allonger votre espérance de vie

Temps de lecture : 2 min

Une nouvelle étude avance un chiffre spectaculaire: un jeune Occidental de 20 ans pourrait gagner dix ans de vie en modifiant son régime alimentaire.

La consommation de graines serait favorable à l'allongement de la durée de vie selon une étude. | ja ma via Unsplash
La consommation de graines serait favorable à l'allongement de la durée de vie selon une étude. | ja ma via Unsplash

Comment ralentir le processus de vieillissement? Puis-je gagner quelques années de vie? Avoir un mode de vie sain aide-t-il vraiment? Voilà des questions que bon nombre d'entre nous se pose et auxquelles la science apporte des éléments de réponse. On sait notamment que l'alimentation joue un rôle important. Une nouvelle étude publiée dans la revue PLOS Medicine est parvenue à la conclusion que manger plus sainement pourrait prolonger la durée de vie d'un adulte d'âge moyen de 6 à 7 ans, et même d'une dizaine d'années si la personne commence cette alimentation dans sa vingtaine.

Les chercheurs ont rassemblé les données de nombreuses études portant sur l'alimentation et la longévité, ainsi que celles de la base de données Global Burden of Disease, un programme de recherche d'envergure internationale. En combinant ces données, ils ont pu estimer combien l'espérance de vie variait en fonction de changements continus dans la consommation de fruits, de légumes, de céréales complètes, de céréales raffinées, de noix, de légumineuses, de poisson, d'œufs, de produits laitiers, de viande rouge, de viande transformée et de boissons sucrées.

Ils ont ensuite été en mesure de produire un régime optimal pour la longévité, qu'ils ont comparé au régime occidental standard, qui est riche en aliments transformés, viande rouge, produits laitiers avec matières grasses, aliments sucrés et préemballés, et pauvre en fruits et légumes. Le régime alimentaire optimal qu'ils ont établi comprend plus de légumineuses (haricots, pois et lentilles), de grains entiers (avoine, orge et riz brun), de noix, et moins de viande rouge et de produits transformés.

Bénéfique à tout âge

D'après cette étude menée par une équipe de l'université de Bergen, en Norvège, si ce régime optimal est adopté dès l'âge de 20 ans par un Européen, un Américain ou un Chinois, alors l'individu augmente son espérance de vie de dix ans. Si vous n'êtes plus dans votre vingtaine, pas de quoi s'inquiéter. En adoptant cette alimentation optimale à 60 ans, vous pouvez gagner jusqu'à huit ans d'espérance de vie. Pour les octogénaires, elle pourrait augmenter de près de trois ans et demi.

Ces résultats montrent donc que des changements à long terme sur l'alimentation peuvent avoir des avantages substantiels, quel que soit notre âge. Il faut tout de même noter que ces résultats proviennent de méta-analyses. Bien qu'elles soient considérées comme étant de très bonne qualité en raison de la quantité de données analysées, elles produisent seulement des hypothèses et peuvent parfois ignorer des différences importantes d'une étude à une autre. L'étude n'a pas non plus pris en compte les problèmes de santé passés, qui peuvent affecter l'espérance de vie.

Malgré ces résultats spectaculaires, la raison pour laquelle l'alimentation joue un si grand rôle est encore floue. La cause pourrait être les antioxydants, particulièrement présents dans le régime optimal proposé par les chercheurs. Changer d'alimentation peut paraître insurmontable dans un monde rempli de fast-food, mais ajouter certains aliments comme plus de légumineuses ou de graines ne peut être que bénéfique.

Newsletters

Six adresses de bistrots testées par Gilles Pudlowski, un gourmet au palais sûr

Six adresses de bistrots testées par Gilles Pudlowski, un gourmet au palais sûr

Et deux restaurants de qualité, pour une tournée parisienne bistronomique.

Le Paris 16 et le Benoit, des bistrots qui font voyager dans le temps

Le Paris 16 et le Benoit, des bistrots qui font voyager dans le temps

L'adresse du cossu XVIe arrondissement mise sur la simplicité et la justesse. Et aux fourneaux de l'un des derniers vrais bistrots de Paris, la cheffe Kelly Jolivet revisite les classiques avec doigté.

La faim, autant un moteur qu'une arme

La faim, autant un moteur qu'une arme

Crever la dalle, mourir d'inanition, avoir l'estomac dans les talons, claquer du bec: la sensation de faim, universelle et à la source de tant de passions humaines, est en passe de devenir une arme géopolitique entre les mains de la Russie.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio