Sciences

Les traces d'une ancienne tempête solaire inquiètent les scientifiques

Temps de lecture : 2 min

Une découverte qui chamboule nos connaissances sur ces éruptions.

Les éruptions majeures peuvent en fait avoir lieu à n'importe quel moment. | NASA via Unsplash
Les éruptions majeures peuvent en fait avoir lieu à n'importe quel moment. | NASA via Unsplash

Notre Étoile est pleine de surprise. Alors que l'on pensait que les éruptions solaires majeures avaient lieu lors de périodes d'activité intense du Soleil, une récente découverte montre que ce n'est pas toujours le cas. Il y a environ 9.200 ans, un gigantesque «tsunami» solaire s'est déchaîné au moment même où son activité était faible, rapporte Science Alert.

Cet important événement a laissé des traces enfouies sous la glace du Groenland et de l'Antarctique: des isotopes radioactifs de béryllium-10 et de chlore-36. Ces derniers sont notamment produits par l'arrivée de particules cosmiques de haute énergie issues d'une éruption solaire et propulsées jusqu'à la Terre. En analysant ces traces, les chercheurs de l’université de Lund, en Suède, ont pu dater et évaluer l'intensité de cette tempête. Et ce qu'ils ont découvert ne les rassure pas.

Leur analyse a en effet montré qu'un énorme «tsunami» solaire, bien plus important que tout ce qui a été enregistré dans l'histoire récente, s'est écrasé contre l'atmosphère terrestre il y a environ 9.200 ans. Une période pourtant connue comme étant l'une des moins actives de notre Étoile, ce qui chamboule totalement nos connaissances sur ces éruptions.

Pourquoi cette découverte inquiète-t-elle les scientifiques? Si ces derniers n'ont toujours pas compris comment prédire ces événements dévastateurs, ils pensaient néanmoins qu'ils se produisaient lors d'activités intenses du soleil. Cette découverte montre que les éruptions majeures peuvent en fait avoir lieu à n'importe quel moment, ce qui les rend encore plus imprévisibles et dangereuses.

Ce type de tempête n'est pas à prendre à la légère. Elles sont une véritable menace pour notre société, selon les auteurs de l'article, qui mettent en avant la nécessité de mieux les prévoir pour s'en défendre. Pannes mondiales de courant et d'internet, satellites perturbés, effondrement des communications: les scénarios sont multiples si jamais l'une d'entre elles aussi intense venait à frapper la terre aujourd'hui.

Pour l'heure, un événement du genre fait office de référence: l'événement connu sous le nom de Carrington, survenu en 1859, rapporte Live Science. À l'époque, les fils télégraphiques avaient pris feu. Plus proche de nous, en mars 1989, une autre de ces éruptions solaires avait plongé pendant neuf heures six millions de Québecois et Québécoises dans le noir et dans le froid. Ça promet.

Newsletters

Notre eau du robinet est excellente et nous n'en profitons pas assez

Notre eau du robinet est excellente et nous n'en profitons pas assez

De traitements en contrôles, tout est mis en place de façon à la rendre aussi irréprochable que possible.

Nous avons la tête de notre prénom: faites le test!

Nous avons la tête de notre prénom: faites le test!

En 2017, une première étude avait déterminé que notre visage était socialement marqué par notre prénom. Des chercheuses ont souhaité pousser leurs recherches plus loin avec une nouvelle étape: des portraits-robots.

Pourquoi avons-nous des grains de beauté?

Pourquoi avons-nous des grains de beauté?

[L'Explication #71] Ces taches, qui font ressembler certaines peaux à un cookie aux pépites de chocolat, sont de vraies anarchistes.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio