Parents & enfants

Pendant plusieurs années, une femme a fêté l'anniversaire de son enfant le mauvais jour

Temps de lecture : 2 min

Le père, lui, ne s'est sans doute rendu compte de rien.

L'enfant, qui fêtera ses 4 ans à la fin du mois de février 2022, n'a évidemment pas réalisé l'erreur en train de se produire. | Ryan Dickey via Flickr
L'enfant, qui fêtera ses 4 ans à la fin du mois de février 2022, n'a évidemment pas réalisé l'erreur en train de se produire. | Ryan Dickey via Flickr

Partant du principe que faute avouée est à moitié pardonnée, l'Américaine Emily Vondrachek vient de se livrer à une confession étonnante sur TikTok, relayée ensuite par le site Today's Parent.

Il y a peu, cette mère d'un garçon bientôt âgé de 4 ans contacte sa mutuelle à propos de la facturation d'une visite chez le pédiatre. Quelle n'est pas sa surprise lorsque son interlocuteur, lisant à voix haute la fiche d'identité de son enfant, affirme qu'il était né le 25 février 2018. Emily Vondrachek rétorque alors avec insistance que la date de naissance de son fils est le 26 février. En vidéo, elle explique la réaction qu'elle a eue à ce moment. Quelque chose du genre: «Je suis sa mère, je connais sa date de naissance».

À l'autre bout du fil, l'employé de la mutuelle n'en démord pas: l'enfant est bien du 25 février, pas du 26. Emily Vondrachek préfère mettre fin à l'appel afin de reprendre ses esprits. Prise d'un doute infime, elle décide alors de parcourir son compte Facebook à la recherche de la publication qu'elle avait effectuée pour la naissance de son fils, un jour de février 2018. Surprise et effarement: le jeune garçon est bien né le 25 février, comme annoncé par l'employé de la mutuelle.

Pas un cas isolé

Arpentant le fil de ses publications passées, l'Américaine découvre au passage que ce n'est pas la première fois qu'elle commet cette erreur. Cela faisait en fait deux ans qu'elle fêtait l'anniversaire de son fils à la même date.

L'histoire semble un brin difficile à croire étant donné que les parents doivent remplir chaque année un bon milliard de fiches de renseignements à propos de leurs enfants. La moindre formalité administrative nécessite de renseigner, entre autres champs, la date de naissance de sa progéniture. Mais peut-être Emily Vondrachek a-t-elle mal rempli la date de naissance de son fils pendant plusieurs années sans que qui que ce soit en ait pris conscience.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

On précisera au passage que l'enfant en question est le deuxième d'une fratrie de trois, ce qui ne manquera pas d'apporter de l'eau au moulin de tous ces «enfants du milieu» qui estiment avoir été moins aimés que les deux autres. Et on remarquera qu'à aucun moment il n'est fait mention du père de l'enfant concerné par l'erreur de date d'anniversaire. Peut-être parce que c'est le genre de bévue qui étonne beaucoup moins quand elle émane d'un homme. On se rappelle ce micro-trottoir édifiant, diffusé entre autres dans l'émission de Jimmy Kimmel.

Newsletters

Pour une bonne relation parents-enfants, n'attendez pas trop de l'autre

Pour une bonne relation parents-enfants, n'attendez pas trop de l'autre

La quête de la perfection peut d'ailleurs être contre-productive.

En Inde, des parents poursuivent leur fils en justice pour ne pas avoir fait d'enfant

En Inde, des parents poursuivent leur fils en justice pour ne pas avoir fait d'enfant

Dans l'État indien de l'Uttarakhand, Shrey Sagar et sa femme sont en procès pour n'avoir toujours pas procréé après six ans de mariage.

Sur les forums de grossesse, la «positivité toxique» a cédé sa place aux scénarios d'horreur

Sur les forums de grossesse, la «positivité toxique» a cédé sa place aux scénarios d'horreur

C'est pire, et ça fait flipper les futures mères plus que ça ne les aide.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio