Culture

Denis Hopper pour les nuls

Temps de lecture : 2 min

dennishopper
dennishopper

Vous savez que c'est «une référence absolue», qu'il a marqué son époque et les esprits cinéphiles. Mais le nom de Denis Hopper vous renvoie tout au plus à 24heures chrono ou Blue Velvet. Arte propose une rétrospective en 12 points sur ce qui fait de lui un acteur emblématique.

Photographe témoignant d'une certaine idée des années 1960, source d'inspiration pour les plus grands réalisateurs «toutes époques et tous genres confondus», l'explication, sans fioriture, conclut: «Denis Hopper c'était une certaine idée de la classe... américaine. Mais aussi et surtout: une voix.»

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo: capture écran vidéo ARTE

A LIRE AUSSI: Denis Hopper, le dernier des cow-boy

Newsletters

(Re)lire Proust à l'heure du coronavirus

(Re)lire Proust à l'heure du coronavirus

Il n'y a jamais eu meilleur moment pour lire les 4.000 pages écrites par le plus extraordinaire des auteurs confinés.

5 recommandations du Slate Podcast Club, épisode 2

5 recommandations du Slate Podcast Club, épisode 2

Love, grand méchant et marathon, découvrez la sélection hebdomadaire des membres de notre groupe Facebook.

Lettre à une jeune cinéaste prometteuse des années 1990

Lettre à une jeune cinéaste prometteuse des années 1990

[TRIBUNE] Comme tes films légers se sont transformés en projets ambitieux, ça coince. Tu réalises un téléfilm sur un sujet féminin, sans politique ni métaphysique, c'est ce qu'on attend de toi.

Newsletters