Culture

Denis Hopper pour les nuls

Temps de lecture : 2 min

dennishopper
dennishopper

Vous savez que c'est «une référence absolue», qu'il a marqué son époque et les esprits cinéphiles. Mais le nom de Denis Hopper vous renvoie tout au plus à 24heures chrono ou Blue Velvet. Arte propose une rétrospective en 12 points sur ce qui fait de lui un acteur emblématique.

Photographe témoignant d'une certaine idée des années 1960, source d'inspiration pour les plus grands réalisateurs «toutes époques et tous genres confondus», l'explication, sans fioriture, conclut: «Denis Hopper c'était une certaine idée de la classe... américaine. Mais aussi et surtout: une voix.»

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo: capture écran vidéo ARTE

A LIRE AUSSI: Denis Hopper, le dernier des cow-boy

Newsletters

Le rap est-allemand, nostalgie d'un pays que les jeunes n'ont jamais connu

Le rap est-allemand, nostalgie d'un pays que les jeunes n'ont jamais connu

Trente ans après la chute du mur de Berlin, les odes à la RDA rencontrent un surprenant succès auprès d'une génération qui n'a jamais connu son pays scindé en deux.

«Koko-di Koko-da»: même cauchemar, joue encore

«Koko-di Koko-da»: même cauchemar, joue encore

Le deuxième film du Suédois Johannes Nyholm répète en boucle l'enfer vécu par un couple –«Un jour sans fin» version massacre.

Netflix, Disney+... le renouveau du soft power américain?

Netflix, Disney+... le renouveau du soft power américain?

Après Netflix, Hulu et Amazon Prime Video... Ce 12 novembre, aux États-Unis, Disney a lancé Disney+, sa nouvelle plateforme de vidéo à la demande –composée des classiques de Disney, de séries TV mais aussi des franchises...

Newsletters