Culture

Denis Hopper pour les nuls

Temps de lecture : 2 min

dennishopper
dennishopper

Vous savez que c'est «une référence absolue», qu'il a marqué son époque et les esprits cinéphiles. Mais le nom de Denis Hopper vous renvoie tout au plus à 24heures chrono ou Blue Velvet. Arte propose une rétrospective en 12 points sur ce qui fait de lui un acteur emblématique.

Photographe témoignant d'une certaine idée des années 1960, source d'inspiration pour les plus grands réalisateurs «toutes époques et tous genres confondus», l'explication, sans fioriture, conclut: «Denis Hopper c'était une certaine idée de la classe... américaine. Mais aussi et surtout: une voix.»

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo: capture écran vidéo ARTE

A LIRE AUSSI: Denis Hopper, le dernier des cow-boy

Slate.fr

Newsletters

«Derniers Jours à Shibati» et la résistance du documentaire à l'ère de la post-vérité

«Derniers Jours à Shibati» et la résistance du documentaire à l'ère de la post-vérité

Consacré à la destruction d'un vieux quartier d'une mégapole chinoise, le film de Hendrick Dusollier est un excellent témoin des puissances, mais aussi des exigences du genre.

La liste de Noël féministe (pour combler toute la famille)

La liste de Noël féministe (pour combler toute la famille)

De quoi faire très plaisir à beaucoup, et faire grincer les dents des autres.

Lorànt Deutsch n'est pas le premier à inventer des étymologies farfelues

Lorànt Deutsch n'est pas le premier à inventer des étymologies farfelues

Les étymologies fantasmées en disent beaucoup sur ce que pense la personne qui les imagine. C'est le cas de Lorànt Deutsch, mais on peut aussi en rire avec Isidore de Séville.

Newsletters