Boire & manger / Sciences

Il existe enfin des oignons qui ne font pas pleurer

Temps de lecture : 2 min

Il a fallu plus de trente ans pour perfectionner cette variété d'oignons bruns.

Les oignons bruns qui ne font pas pleurer ont un goût sucré, selon la marque qui les commercialise. | Mayu Ken via Unsplash
Les oignons bruns qui ne font pas pleurer ont un goût sucré, selon la marque qui les commercialise. | Mayu Ken via Unsplash

Vous adorez cuisiner, mais l'étape des oignons est un parcours du combattant? Vos yeux deviennent rouges et les larmes coulent sur vos joues? Bonne nouvelle, les sunions, une variété d'oignons garantis sans larmes, font doucement leur arrivée sur le marché. Déjà présents aux États-Unis depuis quatre ans, ils intègrent désormais les supermarchés britanniques.

C'est à la fin des années 1980 que Rick Watson, un sélectionneur de plantes pour l'entreprise chimique allemande BASF, a pensé à concevoir cette variété. Pour ce faire, il a privilégié les techniques naturelles plutôt que les modifications génétiques. Il aura fallu trente ans pour perfectionner les sunions et obtenir cette variété unique. Du chef étoilé à l'amateur de cuisine, cette révolution culinaire pourrait faciliter la vie des plus sensibles.


Les larmes du porte-monnaie

En Angleterre, les supermarchés Waitrose commenceront à vendre cette variété d'oignons «bruns, sans larmes et sucrés» à partir du 18 janvier. Paul Bidwell, responsable des achats de l'entreprise, explique au Guardian que ces légumes sont un aliment de base de plusieurs plats. Les sunions apparaissent donc, selon lui, comme un ingrédient polyvalent. La «douceur de ce type d'oignon se prête parfaitement à une variété de plats, des salades aux plats chauds», détaille-t-il.

Pour concevoir les sunions, des scientifiques du monde entier se sont penchés sur le sujet et ont travaillé sur plusieurs prototypes. La variété d'oignons a d'abord été lancée aux États-Unis, avant d'atteindre l'Europe continentale. L'année dernière, le produit avait été commercialisé par plusieurs détaillants espagnols.

Avant de les mettre en vente, les sunions subissent trois tests afin de vérifier leur douceur, assure l'entreprise américaine qui les commercialise. Alors, content? Pas tellement. Les larmes couleront finalement au moment de passer en caisse. Un paquet de trois sunions coûte 1,80 euro, soit 60 centimes l'unité au lieu de 17 centimes pour un oignon ordinaire.

Newsletters

Que pouvez-vous emporter comme nourriture aux États-Unis?

Que pouvez-vous emporter comme nourriture aux États-Unis?

Faire passer de la nourriture aux douanes américaines est un défi risqué. Les douanes australiennes appliquent elles aussi une politique très stricte sur l'importation alimentaire.

Encore faim? Cinq autres restaurants parisiens ouverts en août

Encore faim? Cinq autres restaurants parisiens ouverts en août

Le George, La Truffière, Le Comptoir des Fables, L'Ambassade d'Auvergne, Les Saisons: vous reprendrez bien un peu de gastronomie, de délicatesse et de convivialité.

Tout ce que vous pensiez savoir sur l'origine de la crème glacée est faux

Tout ce que vous pensiez savoir sur l'origine de la crème glacée est faux

Où l'on découvre la sublime étymologie du mot «sorbet».

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio