Égalités / Sports

Le footballeur Josh Cavallo dénonce les injures homophobes reçues lors d'un match

Temps de lecture : 2 min

Le joueur de première ligue australien avait fait son coming out en octobre 2021.

Josh Cavallo lors d'un match de football, en Australie. | Adélaïde United Football Club / AFP
Josh Cavallo lors d'un match de football, en Australie. | Adélaïde United Football Club / AFP

Il avait fait son coming out en octobre dernier, devenant le seul footballeur professionnel de première division ouvertement gay au monde. L'australien Josh Cavallo, qui jouait ce samedi 8 janvier 2022 un match avec l'Adélaïde United contre le Melbourne Victory (1-1), a été victime d'insultes homophobes de la part du public de l'AAMI Park alors qu'il entrait en jeu en deuxième mi-temps.

Ce dimanche, le joueur de 22 ans a publié sur ses réseaux sociaux un petit texte dénonçant les événements et l'homophobie structurelle à laquelle il reste confronté: «Je ne vais pas prétendre que je n'ai pas vu ou entendu les insultes homophobes lors du match hier soir. Il n'y a pas de mots pour vous dire à quel point j'étais déçu. En tant que société, cela montre que nous sommes toujours confrontés à ces problèmes en 2022. Cela ne devrait pas être acceptable et nous devons faire plus pour tenir ces personnes responsables. La haine ne gagnera jamais. Je ne m'excuserai jamais de vivre ma vérité et, plus récemment, de dire qui je suis en dehors du football.»

Lutter contre le harcèlement

Cavallo, qui a également rapporté avoir fait l'objet d'un harcèlement homophobe sur Instagram après le match, et déplore la mauvaise protection offerte par la plateforme contre ce type d'abus récurrents, a tenu à adresser un message de soutien aux plus jeunes: «À tous les jeunes qui ont été victimes d'abus homophobes, gardez la tête haute et continuez à poursuivre vos rêves. Sachez qu'il n'y a pas de place dans ce sport pour cela. Le football est un jeu pour tout le monde, peu importe qui vous êtes, quelle est la couleur de votre peau ou d'où vous venez.»

Danny Townsend, le PDG des Australian Professional Leagues (APL) a apporté son soutien à Josh Cavallo, affirmant que «nos joueurs, notre personnel et nos fans ont le droit de se sentir en sécurité sur le terrain et en dehors de celui-ci. Il n'y a pas de place pour l'intimidation, le harcèlement ou les abus dans le football australien et nous avons une tolérance zéro pour ce comportement nuisible».

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

L'APL a promis des sanctions sur les personnes impliquées, et le Melbourne Victory, qui jouait à domicile, a déclaré que les spectateurs responsables de ce type d'injures seraient interdits de match à l'avenir.

Newsletters

Envie d'être un (vrai) allié LGBT+? Voici ce que vous devez faire

Envie d'être un (vrai) allié LGBT+? Voici ce que vous devez faire

Dans la lutte contre les discriminations, les alliés jouent un rôle essentiel. Mais s'affirmer comme tel ne suffit pas: il faut des actes.

«Ébouriffant·e·s», la BD d'anticipation dont les poils sont les héros

«Ébouriffant·e·s», la BD d'anticipation dont les poils sont les héros

Adeline Rapon et Émilie Gleason imaginent un futur proche dans lequel le poil est si libre qu'on ouvre des salons dans lesquels il est sublimé au lieu d'être ratiboisé.

Deux sœurs, trois ans et quarante-et-un jours: guide de survie à Auschwitz-Birkenau

Deux sœurs, trois ans et quarante-et-un jours: guide de survie à Auschwitz-Birkenau

Rena et Danka sont au nombre des déportés ayant vécu le plus de temps dans le camp. Rena fut la première des «999 oubliées» à partager, soixante ans plus tard, son histoire inouïe.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio