France

Le vol en ballon façon «Là-Haut», c'était du pipeau

Slate.fr, mis à jour le 30.05.2010 à 15 h 17

Trop poétique pour être vrai? Vendredi 28 mai, Sky News racontait comment Jonathan Trappe, un «aventurier américain», avait réussi à traverser la Manche entre la France et l'Angleterre en utilisant des douzaines de ballons gonflés à l'hélium. Joli coup, emprunt d'une référence au film d'animation «Up» («Là-haut»), qui voit Carl Fredricksen, un bien acariâtre pépé, réussir à faire voler sa maison avec le même principe.

Slate avait beau expliquer au moment de la sortie du film que c'était globalement impossible de faire voler une maison, c'était peut-être possible pour homme seul... En tout cas, à en croire Sky, Jonathan Trappe a décollé d'Ashford, accroché à son fauteuil et suspendu à ses 55 ballons, puis atterri, frais et dispos, dans un champ de salades, quatre heures plus tard. Son voyage au dessus des falaises de Douvres fût «extraordinairement beau», raconta-t-il à son arrivée. A Sky News, il expliqua combien le vol fut tranquille, calme. Il y avait des risques, raconta-t-il, que son équipe et lui ont considérablement réduits pour établir un nouveau record de ballooning.

Voilà pour la belle histoire. Ce dimanche, «La Voix du Nord» fait preuve de plus d'incrédulité : «Mais le record risque de se dégonfler car, après vérifications, rien ne colle: ni les conditions météo, ni les autorisations... Il s'agirait donc d'un bidonnage». Une belle opération de communication.

Les gendarmes de la région, qui avaient eu vent de cette tentative, ont attendu, les yeux levés vers le ciel, à la recherche de l'objet volant. Mais ils n'ont rien vu venir. En fait, Jonathan Trappe, explique la «Voix du Nord», «se trouvait en mauvaise posture dans un potager où il n'aurait pas tenté d'atterrir, mais de décoller». Côté météo, le sens des vents semblaient d'ailleurs contraire à la réussite même de l'opération. Le quotidien nordiste décide alors de visionner le reportage de Sky News affirmant suivre le recordman de bout en bout. «Pas d'images de décollage, ni d'atterrissage, la Manche n'est nulle part, ni les belles falaises de Douvres. Même pas un petit survol au-dessus des côtes dunkerquoises, juste quelques ballons dans un ciel anonyme, sans nuages...» Très très louche et carrément gonflé non? Sky News est complice ou crédule?

[Lire l'article complet sur la Voix du Nord]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte