Monde

L'inquiétante poussée de l'extrême droite anglaise

Temps de lecture : 2 min

L'enquête vidéo du Guardian au sein du mouvement d'extrême droite de l'«English Defence League» (EDL) fait froid dans le dos. Selon le quotidien, le mouvement anti-musulman a décidé d'intensifier ses manifestations dans les rues des villes anglaises. L'«English Defence League», qui a lancé son mouvement dans la ville de Lutton l'an dernier et multiplié les actions violentes, est devenu le plus actif groupe d'extrême droite en Grande-Bretagne depuis la création du British National Front (BNP) dans les années 70. L'EDL pourrait même profiter de la défaite dans les urnes de ce dernier aux dernières élections pour prendre plus d'envergure, rassemblant les groupuscules d'extrême droite et d'anciens hooligans. Plus inquiétant, ils auraient le soutien de plus en plus affirmé de militaires.

Dimanche, près de 2.000 militants sont attendus à Newcastle pour «aller au contact des populations d'origine étrangère, hurlant des chants anti-immigrés et anti-islam, n'hésitant pas à faire preuve de violence.

Regarder la vidéo


Newsletters

De Merkel à Scholz, quelle politique russe pour l'Allemagne?

De Merkel à Scholz, quelle politique russe pour l'Allemagne?

Pour Berlin, Moscou est à la fois un partenaire majeur en économie, un défi récurrent sur le plan stratégique et un sujet de controverse pour la politique intérieure.

L'Australie est le pays où les habitants ont été le plus ivres en 2021

L'Australie est le pays où les habitants ont été le plus ivres en 2021

Le Danemark et la Finlande sont les deux pays suivant dans le classement du Global Drug Survey.

Certains États paient les Américains pour qu'ils retournent au travail

Certains États paient les Américains pour qu'ils retournent au travail

Ils peuvent recevoir un chèque d'une valeur correspondant à plus de 1.700 euros.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio