Monde

Après la fusillade d'Oxford, des élèves du Michigan doivent porter des sacs à dos transparents

Temps de lecture : 2 min

La sécurité physique et émotionnelle figure en haut des priorités des établissements du secteur.

Le tireur présumé, âgé de 15 ans, est un élève de l'établissement. | Emily Elconin / Getty Images North America / AFP
Le tireur présumé, âgé de 15 ans, est un élève de l'établissement. | Emily Elconin / Getty Images North America / AFP

Lundi 3 janvier, certains élèves du district scolaire du Michigan faisaient une rentrée peu ordinaire. Après la fusillade meurtrière au lycée d'Oxford, survenue le 30 novembre et dans laquelle quatre adolescents sont morts, des dispositions ont été prises. Les élèves sont tenus de porter des sacs à dos transparents. D'autres mesures de sécurité pour accompagner les jeunes ont été mises en place.

«Nous fabriquons des sacs à dos transparents pour les collégiens et les lycéens», avait déclaré le directeur des écoles communautaires d'Oxford, Tim Throne, dans un message vidéo adressé aux parents. Ces sacs à dos ont été fournis aux élèves à leur retour dans les établissements. Si ceux du primaire ne sont pas concernés par cette mesure, leurs sacs à dos devront cependant rester dans leurs casiers toute la journée.

Pour les jeunes scolarisés au lycée d'Oxford où la fusillade a eu lieu, la date de réouverture n'a pas encore été communiquée. Dans un article publié sur le site web du district, Tim Throne écrit qu'avec son équipe, ils mettent tout en œuvre pour une réouverture «sûre et sereine».

Assurer la sécurité physique et émotionnelle

Si la sécurité physique des élèves doit impérativement être assurée, leur santé mentale aussi. En raison du traumatisme que peut provoquer une fusillade, des moyens pour les accompagner ont été déployés: chiens de thérapie, conseillers et spécialistes en traumatologie, sans oublier un renforcement de la sécurité dans tous les bâtiments. Le personnel du district a par ailleurs suivi une formation afin d'être préparé autant que possible «à aider les élèves».

Pour rappel des faits, un lycéen de 15 ans est accusé de meurtre et de terrorisme pour la fusillade survenue au lycée d'Oxford fin novembre. Il a plaidé non coupable. Ses parents ont été inculpés le 3 décembre d'homicide involontaire. Les autorités les accusent de ne pas avoir réagi malgré les allégations de violence concernant leur enfant. Ils ont été placés en détention le 4 décembre à Détroit et ont également plaidé non coupables.

Newsletters

109 animaux vivants retrouvés dans deux valises à l'aéroport de Bangkok

109 animaux vivants retrouvés dans deux valises à l'aéroport de Bangkok

Les bagages contenaient, entre autres, trente-cinq tortues, cinquante lézards et vingt serpents.

IVG, port d'armes... Les États-Unis sous le joug d'une minorité tyrannique

IVG, port d'armes... Les États-Unis sous le joug d'une minorité tyrannique

Le système politique américain favorise les conservateurs, même s'ils représentent 41 millions d'habitants de moins que les Démocrates. Une situation qui conduit à des mesures bien éloignées de ce que souhaite la population.

Inflation: le Royaume-Uni à deux doigts de l'explosion sociale

Inflation: le Royaume-Uni à deux doigts de l'explosion sociale

Le pays subit sa plus importante crise sociale et économique depuis les années 1950, du fait d'une inflation record, provoquant la colère des syndicats et de la population.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio