Sciences

La découverte d'un énorme crâne marin révèle le premier animal géant connu sur Terre

Temps de lecture : 2 min

Il mesurait plus de 17 mètres de long et peuplait les océans à l'époque du Trias.

Le crâne découvert est actuellement exposé au musée d'histoire naturelle du comté de Los Angeles. | Capture d'écran PatrynWorldLatestNew via YouTube
Le crâne découvert est actuellement exposé au musée d'histoire naturelle du comté de Los Angeles. | Capture d'écran PatrynWorldLatestNew via YouTube

Un crâne de 2 mètres et une épine dorsale gigantesque. Non, ce n'est pas le fossile de Godzilla, mais bien celui d'une espèce aquatique géante. Dans les montagnes Augusta du Nevada, une équipe de scientifiques a récemment découvert les os d'un nouveau spécimen d'ichtyosaure, baptisé «Cymbospondylus youngorum».

À la surprise générale, le crâne, l'épine dorsale, le morceau d'épaule et la partie d'un membre antérieur étaient en bon état. Un miracle pour une espèce ayant vécu sur Terre il y a quelque 246 millions d'années. Datant du Trias moyen (période la plus reculée de l'ère secondaire), les ichtyosaures dominaient les océans alors que les dinosaures peuplaient la terre.

Le Cymbospondylus youngorum ressemble en tous points à ses congénères ichtyosaures, sauf en ce qui concerne sa taille. Son corps –carrure de dauphin, museau allongé, nageoires dont une dorsale– s'étendait sur 17 mètres. Il serait aujourd'hui le plus grand animal que la Terre ait connu à l'époque. Le crâne découvert est actuellement exposé au musée d'histoire naturelle du comté de Los Angeles.

Des points communs avec la baleine

La particularité des ichtyosaures, c'est leur évolution précoce. Les premiers spécimens sont apparus seulement trois millions d'années avant le Cymbospondylus youngorum. Cette découverte suggère que des conditions particulières l'ont poussé à atteindre cette taille, mais lesquelles?

Six millions d'années plus tôt, la Terre a connu le pire événement d'extinction d'espèces de toute son histoire. Les différents vides écologiques ont été comblés par des animaux plus ou moins grands et un boom de proies a alors eu lieu. D'après les scientifiques, cette abondance de nourriture aurait pu mener la créature à grandir rapidement pour devenir un prédateur.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Le Cymbospondylus youngorum partage bon nombre de points communs avec l'espèce la plus grande de notre environnement moderne: la baleine. Les deux espèces se sont dirigées vers des stratégies de survie. Leurs formations corporelles se ressemblent et leur mode d'évolution également. Cependant, la vitesse de ce changement n'est pas du tout la même. Tandis que le géant du Trias a mis seulement 3 millions d'années pour parvenir à la taille qu'on lui connaît, il a fallu à la baleine 55 millions d'années pour y arriver, soit 90% de son histoire, comme le précise le site Sciences et Avenir. Bien que le Cymbospondylus youngorum soit considéré comme le premier animal géant au monde, la baleine garde le titre d'animal le plus grand à vivre encore sur Terre.

Newsletters

La science peut vous aider à mieux vous souvenir du prénom des gens

La science peut vous aider à mieux vous souvenir du prénom des gens

La clef pour ne plus se tromper à la machine à café.

La solitude et les ruptures nuisent davantage à la santé des hommes qu'à celle des femmes

La solitude et les ruptures nuisent davantage à la santé des hommes qu'à celle des femmes

Plus de deux désunions et sept ans de solitude au cours de leur vie adulte se traduisent par un niveau d'inflammation plus élevé.

Des squelettes médiévaux révèlent les inégalités sociales à Cambridge

Des squelettes médiévaux révèlent les inégalités sociales à Cambridge

En Angleterre, 314 squelettes ont été excavés et leur état en dit long sur les inégalités de l'époque.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio