Santé / Monde

Affaire Epstein: le prince Andrew va devoir prouver qu'il ne transpire pas

Temps de lecture : 2 min

S'il y parvient, ses avocats pourraient arriver à en tirer profit.

Ce slogan vu à la COP26, le 6 novembre 2021 à Glasgow, fait à la fois référence au réchauffement climatique et à l'absence de sudation du prince. | Andy Buchanan / AFP
Ce slogan vu à la COP26, le 6 novembre 2021 à Glasgow, fait à la fois référence au réchauffement climatique et à l'absence de sudation du prince. | Andy Buchanan / AFP

Récemment condamnée pour trafic sexuel de mineurs, Ghislaine Maxwell est tristement connue pour avoir fourni de jeunes proies à son compagnon, le milliardaire Jeffrey Epstein, qui s'est suicidé en prison en août 2019 avant de pouvoir être jugé. En 1999, c'est elle qui a organisé les présentations entre le pédocriminel américain et le prince Andrew, deuxième fils de la reine Elizabeth II.

En 2001, chez Ghislaine Maxwell, Epstein présentait au prince l'Américaine Virginia Roberts, alors âgée de 17 ans, qui appartenait à son réseau de mineures. Celle qui se nomme désormais Virginia Giuffre accuse le prince de l'avoir agressée sexuellement à cette période. Ce que l'intéressé nie fermement.

Une plainte a été déposée par Virginia Giuffre le 9 août 2021. De façon assez étonnante, l'une des clés du dossier judiciaire pourrait bien être... la transpiration du prince Andrew. Ou plutôt son absence de transpiration. Car si la plaignante évoque dans son témoignage la sueur de son assaillant présumé, celui-ci se défend à présent en affirmant qu'il est touché par une affection médicale à cause de laquelle il lui est impossible de transpirer.

Anhidrose ou hypohidrose

La BBC rediffuse d'ailleurs une vidéo datant de 2019 dans laquelle le prince évoque cette particularité. Les avocats de Virginie Giuffre, eux, ne se contenteront évidemment pas de cela: ils ont appelé le membre de la famille royale britannique à fournir «tous les documents relatifs à [sa] supposée anhidrose, hypohidrose, ou à [son] incapacité à transpirer». L'anhidrose désigne l'absence de sudation, tandis que l'hypohidrose est une insuffisance sudorale.

Pour le moment, le prince se refuse apparemment à fournir de tels justificatifs. Il a fait savoir par ses avocats que cela «relève de l'information privée et confidentielle». Ceux-ci ont fini par ajouter qu'il ne disposait d'aucun document médical de ce type, ce qui est une justification bien différente.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Le prince Andrew devra-t-il se soumettre à des examens médicaux afin de prouver qu'il ne transpire pas, de façon à remettre en cause le témoignage de Virginia Giuffre? L'avenir le dira.

Newsletters

Encore une croisière piégée en pleine mer par le Covid

Encore une croisière piégée en pleine mer par le Covid

Malgré l'arrivée d'Omicron, l'industrie maintient ses activités coûte que coûte.

La solitude et les ruptures nuisent davantage à la santé des hommes qu'à celle des femmes

La solitude et les ruptures nuisent davantage à la santé des hommes qu'à celle des femmes

Plus de deux désunions et sept ans de solitude au cours de leur vie adulte se traduisent par un niveau d'inflammation plus élevé.

En Algérie, le Covid gagne du terrain chez les soignants

En Algérie, le Covid gagne du terrain chez les soignants

Le taux de vaccination demeure extrêmement faible dans le pays, et le personnel médical ne fait pas exception.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio