Sciences

C'est l'histoire d'un prêtre, d'un imam et d'un rabbin embauchés par la Nasa pour parler d'extraterrestres

Temps de lecture : 2 min

Avec un sacré programme dans le viseur.

Chrétiens, Juifs et Musulmans n'auraient apparemment aucun mal à se faire à l'arrivée d'extraterrestres sur notre planète. | Miriam Espacio via Pexels
Chrétiens, Juifs et Musulmans n'auraient apparemment aucun mal à se faire à l'arrivée d'extraterrestres sur notre planète. | Miriam Espacio via Pexels

Comment les différentes religions du monde réagiraient-elles le jour hypothétique de la découverte d'extraterrestres? Comment cela chamboulerait-il leur foi? Voilà le genre de question que la NASA, l'agence spatiale américaine, a posée à plusieurs religieux lors d'un programme de recherches qu'elle a financé en 2016, vient de révéler le Times.

Intitulé The Societals Implication of Astrobiology, ce programme visait à anticiper la réaction des différentes communautés religieuses du monde le jour où des êtres venus d'ailleurs –et qui ne seraient pas des anges, évidemment– entreraient en contact avec les êtres humains.

Ce programme semble d'autant plus essentiel pour la NASA qu'à l'échelle de le planète, il concerne des milliards de personnes croyantes. Une frange importante de la population que l'agence ne veut certainement pas se mettre à dos. Rien de mieux que de prendre les devants, donc.

Au total, vingt-quatre théologiens et religieux, dont un prêtre anglican, un imam et un rabbin, se sont retrouvés pendant un an au Center for Theological Inquiry de Princeton afin d'en discuter. Et visiblement, une telle découverte ne poserait pas de problème.

Andrew Davison, prêtre anglican et théologien de l'université de Cambridge qui a notamment participé au programme, estime que la communauté non religieuse a tendance à «surestimer les défis que les personnes religieuses» rencontreraient si jamais des preuves de vie loin de la terre faisaient surface, rapporte Futurism. Chrétiens, Juifs et Musulmans n'auraient aucun mal à s'y faire, assure-t-il.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Faut-il voir dans ce programme un signe explicite d'une découverte prochaine d'extraterrestres? L'idée peut faire sourire. Pourtant, l'humanité n'a jamais été aussi proche de percer les mystères de l'univers, notamment grâce au lancement le 25 décembre 2021 du télescope James-Webb, le plus puissant jamais construit. Une merveille de technologie spatiale qui permettra d'observer les premières galaxies et étoiles, tout en passant au peigne fin les différentes exoplanètes.

Newsletters

La science peut vous aider à mieux vous souvenir du prénom des gens

La science peut vous aider à mieux vous souvenir du prénom des gens

La clef pour ne plus se tromper à la machine à café.

La solitude et les ruptures nuisent davantage à la santé des hommes qu'à celle des femmes

La solitude et les ruptures nuisent davantage à la santé des hommes qu'à celle des femmes

Plus de deux désunions et sept ans de solitude au cours de leur vie adulte se traduisent par un niveau d'inflammation plus élevé.

Des squelettes médiévaux révèlent les inégalités sociales à Cambridge

Des squelettes médiévaux révèlent les inégalités sociales à Cambridge

En Angleterre, 314 squelettes ont été excavés et leur état en dit long sur les inégalités de l'époque.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio