Santé / Sciences

Les enfants issus des classes aisées seraient plus exposés au risque de carie

Temps de lecture : 2 min

Bénéficier d'un meilleur accès aux soins ne garantit pas des habitudes quotidiennes permettant d'avoir des dents saines.

Les sodas et aliments acides participent à l'usure bucco-dentaire. | Caroline LM via Unsplash
Les sodas et aliments acides participent à l'usure bucco-dentaire. | Caroline LM via Unsplash

Le rendez-vous chez le dentiste vous fait peur? Vous devriez peut-être reconsidérer la chose selon votre statut socio-économique. Une méta-analyse, la première du genre, publiée dans Journal of Dentistry, révèle que les enfants issus des classes aisées ont plus de risques d'avoir des caries.

Les résultats de cette étude ont été synthétisés à partir de soixante-cinq recherches conduites dans trente pays. Plus de 60.000 personnes âgées de 6 à 79 ans ont été interrogées et étudiées afin de trouver un lien entre le statut socio-économique et l'usure des dents. Cette méta-analyse montre que les adolescents qui fréquentent une école privée, et dont les parents ont des niveaux d'éducation et de revenus plus élevés, ont une usure des dents plus grave.

«Les boissons gazeuses, les boissons énergisantes et les jus conditionnés sont disponibles dans de nombreux pays pour les riches», explique Khaled Ahmed, chercheur en dentisterie et santé bucco-dentaire à l'université Griffith en Australie et auteur de l'étude. Il ajoute que ces aliments exposent les enfants à un risque érosif qui s'avère être plus élevé chez les riches parce qu'ils plus facilement accès à ce type de nourriture.

Et pour les adultes instruits?

C'est avec le temps que l'usure des dents se concrétise. L'émail s'érode et s'écaille, le tout en fonction de plusieurs facteurs, dont l'acidité des aliments, comme l'explique l'équipe en charge de l'étude. Les personnes les plus instruites sont moins susceptibles de subir une usure dentaire pathologique au fil du temps. En effet, elles mangent plus sainement et ont bien souvent une meilleure hygiène bucco-dentaire. En ce sens, elles ont moins de risques de souffrir de reflux gastro-oesophagien ou de diabète.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Néanmoins, l'analyse montre que certaines habitudes de brossage de cette catégorie de la population ne sont pas si bonnes que ça. La brosse à dents électrique et celle à poils durs provoqueraient une plus grande usure des dents chez l'adulte. Il faudra sans doute revoir les grandes lignes de la communication sur l'hygiène dentaire, notent les scientifiques.

Newsletters

Encore une croisière piégée en pleine mer par le Covid

Encore une croisière piégée en pleine mer par le Covid

Malgré l'arrivée d'Omicron, l'industrie maintient ses activités coûte que coûte.

La solitude et les ruptures nuisent davantage à la santé des hommes qu'à celle des femmes

La solitude et les ruptures nuisent davantage à la santé des hommes qu'à celle des femmes

Plus de deux désunions et sept ans de solitude au cours de leur vie adulte se traduisent par un niveau d'inflammation plus élevé.

En Algérie, le Covid gagne du terrain chez les soignants

En Algérie, le Covid gagne du terrain chez les soignants

Le taux de vaccination demeure extrêmement faible dans le pays, et le personnel médical ne fait pas exception.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio