Culture

Les 10 meilleurs épisodes des «Simpson»

Temps de lecture : 7 min

À l'occasion des trente-deux ans de la première diffusion de la série, retour sur dix classiques à (re)voir absolument.

L'épisode 15 de la 6e saison, «Homer le clown», remporte la médaille d'argent de notre classement. | Les Simpson Guy's via YouTube
L'épisode 15 de la 6e saison, «Homer le clown», remporte la médaille d'argent de notre classement. | Les Simpson Guy's via YouTube

10. «Aux frontières du réel» («The Springfield Files») - S8E10

Cet épisode écrit par Reid Harrison se déroule un vendredi soir où, après avoir pas mal picolé au bar de Moe, Homer Simpson rentre à pied plutôt qu'en voiture. Il passe par la forêt de Springfield où il rencontre une créature fluorescente parlant d'une voix flûtée. Personne ne le croit quand il raconte sa mésaventure, l'alcool n'aidant pas (une situation qu'il subit déjà au début de cette saison dans le segment «Citizen Kang» du «Simpson Horror Show VII»).

Deux agents du FBI, Fox Mulder et Dana Scully, sont dépêchés pour mener leur enquête. Qu'est-ce qu'il y a de mieux qu'un épisode d'une de ses séries préférées? Un épisode crossover entre deux de ses séries préférées, Les Simpson et X-Files en l'occurrence. Pour l'anecdote, il est diffusé aux États-Unis le même jour que l'épisode «El Chupacabra» de la série iconique de Chris Carter.

9. «Un poisson nommé Selma» («A Fish Called Selma») - S7E19

Selma Bouvier, une des deux sœurs de Marge Simpson avec sa jumelle Patty, va se marier avec l'acteur ringard Troy McClure, rencontré par hasard au travail. Mais il n'a jamais été amoureux d'elle et a eu l'idée de cette union afin de relancer sa carrière, et faire taire certaines rumeurs au sujet de sa bien curieuse –et répugnante– paraphilie.

Cet épisode écrit par Jack Barth est l'occasion de découvrir plusieurs personnages récurrents de la série et leurs relations: Patty et Selma qui se séparent parfois pour de brèves relations sentimentales (six mariages au total pour Selma), leur haine mutuelle envers leur beau-frère Homer (le summum étant probablement «Mes sorcières détestées»), et Troy McClure qui semble avoir plus de vies que de documentaires éducatifs sur son CV. Vous ne regarderez plus jamais les aquariums de la même façon.


8. «Le Monorail» («Marge vs the Monorail») - S4E12

Conan O'Brien est l'auteur de cette histoire où Springfield s'enflamme pour le projet de monorail vendu par le mystérieux Lyle Lanley. Seule Marge, qui incarne souvent la voix de la raison de la communauté (même si elle n'a pas non plus résisté à la folie du casino dans «L'Enfer du jeu» du fait de son addiction au jeu), se méfie de ce jovial entrepreneur sorti de nulle part et de son drôle de transport en commun.

Elle ne tarde pas à découvrir qu'il a ruiné plusieurs villes en vendant son monorail. Pour Vice, Sean Cole détaille tout ce qu'il faut savoir de cet épisode et pourquoi il est aussi génial, vingt-huit ans après sa première diffusion.

7. «Premier pas dans le grand monde» («Scenes for the Class Struggle in Springfield») - S7E14

Marge s'offre une petite folie: un tailleur Chanel dans un magasin de déstockage. Cette tenue luxueuse lui ouvre les portes d'un nouveau cercle d'amies parmi les plus riches de Springfield, mais ce nouvel épisode dans sa quête d'amitié va la pousser à commettre de nombreux sacrifices dans sa vie personnelle –mais au moins, cette fois-ci, elle ne flirte pas avec la loi pour fuir sa vie ennuyeuse de femme au foyer («Marge en cavale» ou «Un casse sans casse»). Le tailleur Chanel à plusieurs vies imaginé par l'autrice Jennifer Crittendende pour Marge est devenu culte.

6. «Une crise de Ned» («Hurricane Neddy») - S8E8

Autre arc narratif présent dans la série et exploité ici par Steve Young: la rivalité cultivée par Homer envers son voisin Ned Flanders, père de famille modèle tellement lisse et chrétien que même son révérend Lovejoy en a marre. Mais comme tout le monde, Flanders a des failles et peut péter un câble, comme par exemple après le passage d'une tornade ayant préservé toutes les habitations sauf la sienne, lorsque ses concitoyens lui rebâtissent une maison bourrée d'amour et de malfaçons.

Cette crise de colère pousse Ned à balancer ses quatre vérités aux membres son entourage, avant de servir de justification à son internement en hôpital psychiatrique. Ce séjour dévoilera aux spectateurs les origines et les raisons qui expliquent son comportement irritant de gentillesse et ses tics verbaux («sali-salut cher voisinou!»).

5. «Lac Terreur» («Cape Feare») - S5E2

Bart reçoit des menaces de mort par courrier et soupçonne son ennemi juré, Tahiti Bob, de vouloir une fois de plus lui faire la peau à sa sortie de prison. Ses doutes étant confirmés, la famille Simpson rejoint un programme de protection de témoins avant de s'installer à Lac Terreur sous une nouvelle identité. Mais il en faut plus pour semer Tahiti Bob et son insatiable faim de vengeance –et ce ne sont pas quelques râteaux en pleine face qui le dissuaderont.

Après la rencontre entre Bart et Tahiti Bob dans «Un clown à l'ombre» et leurs retrouvailles dans «La Veuve noire», cet épisode écrit par Jon Vitti et illustrant la lutte sans fin des deux personnages est probablement le plus magistral. Il est une adaptation du film Les nerfs à vif (Cape Fear en version originale), avec une bande originale remarquable, toujours signée Alf Clausen, au point d'être nommée au Emmy Awards 1994 de la Meilleure composition dramatique, et de recevoir un excellent succès critique.

4. «Homer le rocker» («Homerpalooza») - S7E24

Lors de trajets en voiture pour conduire ses enfants à l'école, Homer prend un coup de vieux: ses goûts musicaux sont ringards. Il se rend chez un disquaire, ce qui confirme sa désagréable sensation («Nine Inch Nails?» –pour l'anecdote, Trent Reznor est un amateur exigeant de la série) et le pousse à acheter des billets pour la prochaine édition du festival Hullabalooza (référence au Lollapalooza, hyper connu dans les années 1990). Une fois sur place, Homer se fait embaucher comme «monstre» dans la troupe du Jim Rose Circus et profite de sa nouvelle vie de rock star, qu'il sait d'emblée brève.

Un épisode écrit par l'auteur Brent Forrester et qui titille la nostalgie de cette décennie mythique et sa culture rock. On se croirait presque chez Daria, une autre pépite de l'époque, diffusée entre 1997 et 2002 sur MTV. À lire pour en savoir davantage sur cet épisode incontournable: l'article de Alex Robert Ross et Dan Ozzi pour Vice.

3. «Simpson Horror Show» («Treehouse of Horror») - S2E3 - Puis un épisode par saison

Écrit par John Swartzwelder, Jay Kogen, Wallace Wolodorsky et Sam Simon, ce premier épisode spécial donne le ton pour les suivants: le soir d'Halloween, les Simpson se racontent des histoires effrayantes, inspirées d'œuvres culturelles populaires –une habitude déjà présente au sein de la série, riche en références, où ils se mettent en scène.

Ici, la famille se retrouve propriétaire d'une immense maison achetée pour quasi rien, qui s'avère hantée et désireuse de les zigouiller, avant d'être enlevée par les extraterrestres Kang et Kodos (qui apparaissent occasionnellement dans la série) pour être mangée. Le dernier segment est une adaptation du poème Le Corbeau d'Edgar Allan Poe avec Bart dans le rôle du piaf et Homer dans celui du narrateur. Un classique d'Halloween et du reste de l'année, comme tous les Horror Show des grandes heures de la série.

2. «Homer le clown» («Homer the Clown») - S6E15

Acculé par un monceau de dettes dont une qu'il doit à la mafia locale, Krusty le clown, pour se refaire une santé financière, se résout à créer une école pour former d'autres clowns qui travailleront en son nom. Homer tombe sur une publicité pour l'établissement, qui l'obsède au point de ne pas intervenir pour éteindre un incendie qui s'est déclaré dans les locaux où il travaille et de monter son assiette de purée en chapiteau de cirque. Il s'inscrit au cours dans le but de devenir le prochain ersatz de Krusty local. Sauf qu'endosser le costume du clown implique pour Homer de gérer les ennuis que son modèle a avec le mafieux Gros Tony, au point de se retrouver dans l'obligation de devoir sauver sa vie en pédalant sur un mini-vélo quitte à faire un looping.

John Swartzwelder est l'auteur de cet épisode qui peut même plaire à certains coulrophobes [c'est tout à fait mon cas, ndlr] et qui explore un arc narratif abandonné par les scénaristes: le personnage de Krusty le clown a été pensé par Matt Groening comme étant la vie secrète d'Homer, mais cette idée fut trop complexe à développer. Dommage.


1. «L'ennemi d'Homer» («Homer's Enemy») - S8E23

Aussi cruel que drôle, le champion de ce classement atteint un niveau de malaise comparable au «Dîner» de The Office, qu'il tient jusqu'au final («Change de chaîne, Marge!»). Le rappel à la médiocrité constante d'Homer débarque dans sa vie sous les traits de Frank Grimes Sr., un nouvel employé de la centrale nucléaire. Self-made man au travail extrêmement consciencieux et au parcours de vie plus qu'accidenté, Grimes est très vite ulcéré par la bêtise d'Homer, qui ne semble choquer personne à part lui. La déclaration de guerre de Grimes envers Simpson ne se fait pas attendre et la colère de «Gremlin» se montre sans limites –vraiment sans limites.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Même s'il est clivant et qu'il marque le moment «jumping the shark» de la série, selon The Verge, cet épisode reste l'un des préférés des fans pour son humour noir et son angle «et si on introduisait un personnage issu de la vie réelle dans l'univers des Simpson». Une pépite signée John Swartzwelder, le plus prolifique des auteurs de la série, dont le départ après la quinzième saison est considéré comme la fin de l'âge d'or des Simpson. Le New Yorker a eu le privilège de s'entretenir avec Swartzwelder cette année, pour une interview riche en détails sur son travail d'écriture et le regard qu'il porte sur la série.

Newsletters

Une ancienne cité maya émerge d'un site en chantier

Une ancienne cité maya émerge d'un site en chantier

Le site archéologique aurait été occupé entre l'an 600 et 900 après J.-C.

La dernière sorcière de Salem, graciée 329 ans après sa condamnation à mort

La dernière sorcière de Salem, graciée 329 ans après sa condamnation à mort

Elle vient d'être innocentée grâce au travail d'une classe de collégiens du Massachusetts.

Festival de Cannes, jour 12: «Showing Up», doux éclair avant la fin du show, et derniers éclats

Festival de Cannes, jour 12: «Showing Up», doux éclair avant la fin du show, et derniers éclats

Au dernier jour du festival et en attente du palmarès, éclairages sur quelques œuvres mémorables, dont le nouveau film de Kelly Reichardt et d'autres réalisations inspirées par l'histoire personnelle de leurs réalisateurs et réalisatrices.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio