Santé / Sciences

Des chercheurs font respirer des porcs par le rectum pour faire avancer la science

Temps de lecture : 2 min

Le but est de trouver une alternative au placement sous assistance respiratoire.

Avec ce traitement, la saturation en oxygène des porcs en insuffisance respiratoire est remontée à 81% en 150 minutes. | Pascal Debrunner via Unsplash
Avec ce traitement, la saturation en oxygène des porcs en insuffisance respiratoire est remontée à 81% en 150 minutes. | Pascal Debrunner via Unsplash

C'est un fait inattendu, mais l'injection de milliards de minuscules bulles d'oxygène dans le rectum de porcs dont les poumons avaient été endommagés par de la fumée, augmente leurs niveaux d'oxygène dans le sang et abaisse ceux de dioxyde de carbone. Pourquoi mener une telle expérience? Parce que cette approche pourrait aider des êtres humains en insuffisance respiratoire, un enjeu particulièrement important en cette période de Covid.

Robert Scribner, de l'entreprise Respirogen dans le Colorado aux États-Unis, travaille en collaboration avec des médecins sur cette technique. À terme, l'entreprise souhaite la commercialiser. «Ce pourrait être une bonne technique transitoire pour augmenter la saturation en oxygène des patients» et leur éviter d'être placés sous assistance respiratoire, explique-t-il.

Les tests n'ont été effectués que quelques heures sur les porcs, mais la procédure devrait fonctionner sur de plus longues périodes, estime Keely Buesing, membre de l'équipe du centre médical de l'Université du Nebraska. «Il n'y a aucune raison pour que vous ne puissiez pas simplement faire entrer et sortir ces microbulles d'oxygènes du corps, ajoute-t-elle. La méthode d'administration par le côlon pourrait, en théorie, être un traitement de maintien à long terme pour les patients gravement blessés.»

Empêcher l'altération de la pensée

Pour réaliser correctement l'injection, l'oxygène est enfermé dans des bulles de graisse micrométrique, rapporte Mark Borden, membre de l'équipe de l'université du Colorado. C'est lui qui a développé ces microbulles dans les années 1990 pour améliorer les échographies. Par rapport à l'oxygène gazeux pur, ces minuscules bulles augmentent considérablement la surface et permettent à beaucoup plus d'oxygène de se diffuser dans la circulation sanguine via le côlon.

Pour l'expérience, des tests ont été réalisés sur 12 porcs pesant entre 40 et 50 kilogrammes. Après avoir été exposées à de la fumée, leur saturation en oxygène dans le sang est tombée à 66%. Après l'injection des microbulles chez six porcs, la saturation en oxygène est remontée à 81% en 150 minutes. Chez les six derniers qui n'ont pas été traités, les taux ont chuté à 53%.

Les chercheurs ont également remarqué que les niveaux de dioxyde de carbone dans le sang avaient diminué chez les porcs traités, au fur et à mesure que les microbulles étaient diffusées dans le rectum. Un point non-négligeable puisqu'une teneur élevée en dioxyde de carbone altère la pensée. «Votre état mental décline au point que vous ne pouvez plus protéger vos voies respiratoires», détaille Keely Buesing.

Des tests doivent à présent être réalisés sur des personnes saines pour observer les effets de ce traitement.

Newsletters

L'abrogation de la loi Roe v. Wade pourrait davantage pénaliser les femmes noires

L'abrogation de la loi Roe v. Wade pourrait davantage pénaliser les femmes noires

Selon des experts, elles seraient davantage susceptibles de faire l'objet d'enquêtes de la part des autorités.

Allons-nous tous stocker notre caca dans des banques?

Allons-nous tous stocker notre caca dans des banques?

C'est en tout cas ce que préconisent nombre de spécialistes.

Vous voulez vivre longtemps? Soyez optimiste

Vous voulez vivre longtemps? Soyez optimiste

De récentes études analysent le pourquoi du comment voir le verre à moitié plein permet d'augmenter son espérance de vie et d'être en meilleure santé.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio