Boire & manger / Santé

Les colorants alimentaires synthétiques sont-ils risqués? Un scientifique met en garde

Temps de lecture : 2 min

Il a étudié les effets de ces additifs sur le développement du cancer colorectal, et n'est guère rassurant.

Les colorants alimentaires artificiels seraient particulèrement dangereux pour la santé des enfants. | Sharon McCutcheon via Unsplash
Les colorants alimentaires artificiels seraient particulèrement dangereux pour la santé des enfants. | Sharon McCutcheon via Unsplash

Qu'ils sont beaux et appétissants, ces bonbons aux couleurs flamboyantes et ces donuts au glaçage rose girly. Et c'est bien le but: les colorants alimentaires synthétiques sont là pour embellir les produits. Sauf qu'ils pourraient aussi avoir des effets délétères sur la santé, et notamment une incidence sur le développement des cancers colorectaux. C'est le sujet qu'étudie Lorne J. Hofseth, directeur du Centre de recherches sur le cancer du côlon à l'université de Caroline Sud aux États-Unis, et il n'est guère rassurant.

Dans un article publié par The Conversation, il explique que l'incidence précoce des cancers colorectaux chez les moins de 50 ans a augmenté dans le monde depuis le début des années 1990. D'après les prévisions, les taux de cancer du côlon et du rectum devraient respectivement augmenter de 90 et 124% d'ici à 2030.

Lorne J. Hofseth estime que l'une des raisons de cette forte augmentation tient au régime alimentaire occidental «composé en grande partie de viandes rouges et transformées, de sucre ajouté et de céréales raffinées». Un aspect de ces aliments ultra-transformés le préoccupe en particulier: les couleurs vives des bonbons, des biscuits ou même de certains jambons industriels, qui sont obtenues par l'ajout de colorants alimentaires synthétiques. «Il existe des preuves que ces colorants alimentaires artificiels peuvent déclencher des processus cancérogènes dans le corps», lance le scientifique. Lui a choisi d'étudier spécifiquement leurs effets sur le développement du cancer colorectal.

Des dommages causés à l'ADN

Ces additifs sont souvent synthétisés à partir d'un produit chimique dérivé du pétrole appelé naphtalène. «La majorité d'entre eux sont toxiques», affirme Lorne J. Hofseth, et «ils ne sont que neuf a avoir reçu l'approbation de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis pour une utilisation dans les aliments et ils sont encore moins nombreux à répondre aux critères de la règlementation de l'Union européenne».

Si aucun des colorants synthétiques utilisés pour les produits alimentaires et approuvés par la FDA n'est considéré comme cancérogène, une somme d'études scientifiques pourraient changer la donne. «Les bactéries de votre intestin peuvent décomposer les colorants synthétiques en molécules connues pour causer le cancer», explique-t-il. Des recherches supplémentaires sont toutefois nécessaires pour comprendre comment le microbiome interagit avec l'organisme. Les recherches sur le microbiome sont en plein essor depuis cinq ans, car l'oncologie mise dessus pour développer des immunothérapies.

Des études s'intéressent aussi à deux mécanismes qui peuvent avoir des incidences très néfastes sur le côlon et le rectum. Les colorants alimentaires artificiels peuvent se lier à l'ADN et aux protéines à l'intérieur des cellules. «Les dommages sur l'ADN sont le principal moteur du cancer colorectal», pointe Lorne J. Hofseth. Ce type d'additifs peut aussi provoquer une inflammation. «Lorsqu'une inflammation persiste dans le temps, elle peut endommager des cellules par ailleurs saines en libérant des molécules appelées radicaux libres qui peuvent endommager l'ADN», ajoute le chercheur.

Une étude que Lorne J. Hofseth a menée avec son équipe a permis de découvrir que ces additifs alimentaires endommagent l'ADN des rongeurs. Les scientifiques incriminent en particulier le rouge Allura (ou rouge 40) et la tartrazine (ou le jaune 5). Mais les résultats n'ont pas encore été publiés car l'expérience doit encore être répliquée sur les animaux et les humains pour confirmer si ces colorants artificiels causent directement des dommages sur l'ADN.

Les colorants synthétiques représenteraient un risque accru pour les enfants, s'inquiète surtout Lorne J. Hofseth, qui s'accorde avec d'autres collègues pour comparer les risques que les toxines environnementales font courir à la santé des plus jeunes à ceux auxquels les expose la consommation de ce type d'additifs, «parce que leur corps est encore en développement». Et que l'industrie alimentaire ne lésine par sur la quantité de colorants dont elle gave ses produits pour attiser la gourmandise des marmots.

Newsletters

Six adresses de bistrots testées par Gilles Pudlowski, un gourmet au palais sûr

Six adresses de bistrots testées par Gilles Pudlowski, un gourmet au palais sûr

Et deux restaurants de qualité, pour une tournée parisienne bistronomique.

Le Paris 16 et le Benoit, des bistrots qui font voyager dans le temps

Le Paris 16 et le Benoit, des bistrots qui font voyager dans le temps

L'adresse du cossu XVIe arrondissement mise sur la simplicité et la justesse. Et aux fourneaux de l'un des derniers vrais bistrots de Paris, la cheffe Kelly Jolivet revisite les classiques avec doigté.

La faim, autant un moteur qu'une arme

La faim, autant un moteur qu'une arme

Crever la dalle, mourir d'inanition, avoir l'estomac dans les talons, claquer du bec: la sensation de faim, universelle et à la source de tant de passions humaines, est en passe de devenir une arme géopolitique entre les mains de la Russie.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio