Santé / Sciences

Le sang de jeunes pourrait contrer les effets du vieillissement

Temps de lecture : 2 min

Depuis le temps que Dracula vante les bienfaits de l'hémoglobine.

Une théorie pas si loufoque. | qimono via Pixabay
Une théorie pas si loufoque. | qimono via Pixabay

Et si le sang des jeunes générations permettait aux personnes âgées de réduire les effets du temps? Non, ce n'est pas le synopsis d'un téléfilm ringard digne d'une série B, mais une question scientifique des plus sérieuses qui a servi d'hypothèse de départ à une équipe de recherche de l'université de Pittsburgh, aux États-Unis. Les résultats de leurs expériences publiés le 6 décembre dans la revue Nature Aging montrent que cette théorie n'est peut-être pas si loufoque.

Les scientifiques ont découvert que les vésicules extracellulaires présentes dans le sang de souris envoyaient des instructions génétiques aux cellules musculaires pour coder la protéine Klotho –connue pour son implication dans le processus de vieillissement. Problème, plus les souris vieillissaient, moins leurs vésicules extracellulaires arrivaient à envoyer ce type d'instruction. C'est là qu'intervient le sang de jeunes. De jeunes souris, en l'occurrence.

L'équipe scientifique a prélevé du sang de souris dans la fleur de l'âge pour l'injecter à des spécimens plus âgés, pour observer si cela entraînait un quelconque changement. Résultat, les cellules et les tissus des vieilles souris ont bénéficié d'une sorte de «régénération musculaire améliorée», commente le média Futurism. Mais au moment où l'équipe a retiré les vésicules extracellulaires de leur sang, cet effet s'est estompé, montrant bien le rôle fondamental de ces dernières.

Une voie ouverte à des traitements novateurs

S'injectera-t-on un jour le sang des jeunes générations directement dans les veines? Rien n'est moins sûr. Si cette technique semble efficace sur les souris de l'étude, rien ne dit qu'il en serait de même chez les êtres humains. Sans compter toutes les questions éthiques qu'il faudrait résoudre avant d'autoriser une telle cure de Jouvence par intraveineuse.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Pour autant, les scientifiques qui ont participé à cette étude semblent avoir trouvé une piste digne d'intérêt et qui devrait ouvrir la voie à de nombreuses expériences pour approfondir les connaissances sur le sujet avant d'imaginer qu'un jour un essai puisse être expérimenté sur l'être humain. Les membres de l'équipe espèrent que leurs recherches, et en particulier leurs observations des vésicules extracellulaires, débouchent sur la création de nouveaux traitements pour contrecarrer le vieillissement. Les vampires peuvent respirer, ils ne sont pas encore près de perdre leur mordant sur ce précieux liquide qui fait battre les cœurs.

Newsletters

Les psys psychanalysent-ils leur entourage?

Les psys psychanalysent-ils leur entourage?

La relation avec un patient n'est jamais la même que celle que l'on entretient avec ses amis: il en va de même pour les analyses, qui n'ont pas la même valeur selon qu'elles sont faites dans un cabinet ou dans un bar.

Pandémie forestière: l'espoir renaît dans les forêts tchèques

Pandémie forestière: l'espoir renaît dans les forêts tchèques

Pourquoi l'accouchement est plus difficile chez les humains que chez les grands singes

Pourquoi l'accouchement est plus difficile chez les humains que chez les grands singes

Une étude très récente s'est intéressée à l'accouchement chez les australopithèques pour comprendre depuis quand donner naissance était si compliqué pour notre espèce.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio