Sciences

Un gigantesque trou noir vient d'être découvert juste à côté de notre galaxie

Temps de lecture : 2 min

Sa taille est complètement démesurée par rapport à sa galaxie hôte.

Un trou noir. | European Southern Observatory via Wikimedia CC
Un trou noir. | European Southern Observatory via Wikimedia CC

C'est une découverte incroyable. Une équipe d'astronomes de l'Université du Texas a repéré un trou noir gigantesque au coeur d'une galaxie satellite naine en orbite autour de la Voie lactée, soit à un «jet de pierres» de notre système solaire en termes intergalactiques, rapporte Futurism.

Au départ, l'équipe avait comme objectif d'analyser le contenu en matière noire de ce trou noir, surnommé Leo I. Mais en mesurant l'attraction gravitationnelle que ce dernier exerce sur les étoiles avoisinantes -une indication qui permet d'évaluer la concentration de la matière noire- les scientifiques ont été stupéfaits. Ce trou noir d'environ 3,3 millions de masses solaires serait presque aussi massif que celui de notre Galaxie. Une taille complètement démesurée par rapport à sa galaxie hôte.

Cette découverte, publiée dans un article sur The Astrophysical Journal, est d'autant plus intéressante qu'elle permet aux scientifiques de mieux comprendre la relation, que l'on pensait proportionnelle, entre les masses des trous noirs supermassifs et les masses des galaxies les hébergeant, ajoute le média Futura Science. Cette étude vient donc complètement rebattre les cartes de nos connaissances sur le sujet.

Les trous noirs fascinent les scientifiques depuis des années. Avec le perfectionnement des techniques permettant de les repérer, comme celle utilisée dans cette étude, les découvertes s'enchaînent. Récemment, c'est un trou noir observé pour la première fois dans un amas d’étoiles qui a fait les gros titres. Et il y a fort à parier que vous allez entendre de plus en plus parler de ces curieux objets dans les années à venir.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Plusieurs missions spatiales prochaines devraient en effet permettre de résoudre les nombreuses questions qui restent en suspens. La mission européenne Euclid, prévue pour 2022, devrait par exemple contribuer à mieux comprendre ce que sont l'énergie sombre et la matière sombre, tandis qu'Athena et Lisa, deux missions développées par l'ESA, devraient nous éclairer sur les forces qui permettent aux trous noirs de grossir et de former l'Univers.

Newsletters

L'éruption du volcan aux îles Tonga pourrait nous aider à comprendre Mars

L'éruption du volcan aux îles Tonga pourrait nous aider à comprendre Mars

Comme sur Mars il y a des milliards d'années, Hunga Tonga s'est formé en présence d'eau.

Et si votre œil révélait la date de votre mort?

Et si votre œil révélait la date de votre mort?

Une intelligence artificielle étudie l'association entre l'âge rétinien et la mortalité.

La douleur après la vaccination contre le Covid, c'est peut-être dans votre tête

La douleur après la vaccination contre le Covid, c'est peut-être dans votre tête

Une nouvelle étude montre que 60% des effets indésirables seraient dus à l'effet nocebo.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio