Culture

La grande histoire du V de la victoire

Temps de lecture : 2 min


D'où vient donc le V de la victoire immortalisé par Winston Churchill? Le blogueur linguiste Jean Véronis l'explique en détail après avoir lu Radio Londres : Les voix de la liberté (1940-1944), un livre qu'il qualifie de «superbe».

Tout part de la BBC à l'époque de la Résistance:

Le 14 janvier 1941, le speaker de la section belge de la BBC, Victor de Laveye, lance une campagne à destination de ses compatriotes, les incitant à tracer des V partout en Belgique. Le V est déjà un symbole double : c'est la première lettre du mot Victoire en français, et du mot Vrijheid (Liberté) en flamand. Ce mot d'ordre fut un immense succès : les V fleurissent en Belgique, mais aussi en Hollande et dans le Nord de la France. Il est ensuite relayé par les ondes françaises de la BBC, et les V commencent à se répandre partout en France et dans le reste de l'Europe : on en trace sur les murs, les automobiles des Allemands, voire sur la capote des soldats, on entoure d'un cercle le V des Verboten qui ont hélas fleuri partout...

Jean Véronis relève un autre fait étonnant: «le célébrissime indicatif de Radio Londres, pom pom pom pooom» sur le rythme de trois brèves, une longue, est en fait une référence à ce V de la victoire. Trois brèves, une longue, c'est... la lettre V en morse.

[Lire l'article de Jean Véronis]

Photo: Wikimedia Commons

Newsletters

La Berlinale, confinée mais ouverte au monde et aux formes

La Berlinale, confinée mais ouverte au monde et aux formes

​Dans des conditions contraintes, le Festival de Berlin 2021 a présenté un panorama stimulant, où respirent de multiples idées du cinéma.​

Non, le Dr. Seuss n'est pas victime de «cancel culture»

Non, le Dr. Seuss n'est pas victime de «cancel culture»

Six des livres du créateur du «Grinch» ne seront pas republiés, mais c'est simplement lié à leur contenu.

Camille du Gast, la première femme à obtenir un certificat de capacité, l'ancêtre du permis de conduire, en 1898

Camille du Gast, la première femme à obtenir un certificat de capacité, l'ancêtre du permis de conduire, en 1898

Ce sésame en poche, elle est aussi devenue la première Française à participer à une course automobile, le Paris-Berlin.

Newsletters