Google Maps peut savoir où sont les touristes

Slate.fr, mis à jour le 26.05.2010 à 18 h 32

Google sait vraiment tout sur nous. Même les endroits où nous voyageons.

La société estonienne Bluemoon vient en effet de créer une application pour le service de géolocalisation Google Maps. Celle-ci propose une représentation virtuelle de la répartition des touristes à travers la planète. Le service est basé sur l'analyse des photos du site Panoramio (racheté par Google en 2007), qui permet de mettre en ligne des photos de voyage en les «plaçant» sur un globe virtuel, à l'endroit précis où elles ont été prises.

Pour sa heatmap, Bluemoon a mis en place un code couleur: en jaune, les zones de forte fréquentation touristique; en rouge, les zones de fréquentation moyenne; en bleu, les zones de faible fréquentation et en gris, les zones n'ayant pas de photos sur Panoramio.

Le résultat, qui peut être visionné ici, est saisissant... mais reste à relativiser. En effet, il se base uniquement sur le comportement des utilisateurs de Panoramio. Et rien ne dit qu'il s'agisse d'un échantillon représentatif de la population touristique mondiale.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo de une : capture d'écran sur Google Maps.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte