Société

Une tempête de neige piège depuis trois jours les clients d'un pub

Temps de lecture : 2 min

En Angleterre, certaines routes du Yorkshire Dales sont complètement bloquées.

Bloqués à l'intérieur, les soixante-et-un clients du pub n'ont, pour la plupart, pas quitté les lieux depuis le début du week-end. | Ali Inay via Unsplash
Bloqués à l'intérieur, les soixante-et-un clients du pub n'ont, pour la plupart, pas quitté les lieux depuis le début du week-end. | Ali Inay via Unsplash

Vendredi 26 novembre au soir, l'ambiance est électrique au Tan Hill Inn, une auberge située sur les hauteurs du parc national du Yorkshire Dales, en Angleterre. Les musiciens de Noasis rendent hommage à Oasis tandis qu'une soixantaine de personnes profitent des bières et du feu de cheminée. Dehors, une tout autre ambiance se joue: la tempête Arwen s'abat sur le comté. La neige tombe à gros flocons et recouvre le pub de près d'un mètre de poudreuse. Impossible de sortir. Bloqués à l'intérieur, les soixante-et-un clients n'ont, pour la plupart, pas quitté les lieux depuis le début du week-end.

Dans les colonnes du New York Times, Nicola Townsend, la patronne de l'établissement, explique que les autorités locales ont conseillé de rester prudent et de ne pas prendre la voiture. Les clients, le groupe Noasis et les employés sont donc restés sur place au Tan Hill Inn. Pour passer les trois nuits dans les meilleures conditions possible, certains ont établi leur campement dans le salon, tandis que les quarante personnes qui avaient pré-réservé des chambres ont pu y dormir.

Évacuer les personnes à risques

Malgré les conditions météorologiques, quelques sauveteurs se sont rendus sur place pour faire évacuer les personnes jugées à risques. Un client qui nécessitait des soins médicaux à cause d'un problème de santé a été pris en charge par les secours, rapporte la BBC. Des parents et leurs enfants ont également été raccompagnés chez eux.

Aujourd'hui, ils ne sont plus que cinquante-cinq dans l'auberge. Pour passer le temps, les gens font des jeux de société, des quiz, un karaoké et regardent des films comme Grease et Mamma Mia. La patronne du pub affirme que personne ne se saoule pour que tout monde puisse vivre dans le respect des uns et des autres. Ils ont commencé le week-end sans se connaître mais repartiront en amis, ajoute-t-elle, précisant que ces clients ont d'ores et déjà prévu de se réunir l'année prochaine.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Les lignes électriques tombées en panne continuent de bloquer ceux qui espéraient rentrer chez eux ce lundi après-midi. L'Angleterre fait face avec difficulté à cette tempête de neige, qui a coûté la vie à au moins trois personnes. Des pans entiers du réseau électrique ne fonctionnent plus, laissant des milliers de foyers sans électricité.

Newsletters

Le culte de la confiance est-il un piège pour les femmes?

Le culte de la confiance est-il un piège pour les femmes?

Elles doivent être à la fois des mères confiantes et des travailleuses à plein temps qui s'affirment.

Mon Europe à moi: «À quand un Erasmus qui s'adresse vraiment à tous les jeunes?»

Mon Europe à moi: «À quand un Erasmus qui s'adresse vraiment à tous les jeunes?»

L'Union européenne s'est engagée sur un nouveau programme Eramus+ qui devrait s'ouvrir à de nouveaux publics.

«Agitation politique», «lecture de romans»… Au XIXe siècle, on internait les femmes un peu trop émancipées

«Agitation politique», «lecture de romans»… Au XIXe siècle, on internait les femmes un peu trop émancipées

Dans son livre «Le Bal des folles», adapté en film, Victoria Mas évoque l'histoire des femmes placées de force à la Salpêtrière. Si les conditions d'internement en hôpital psychiatrique ne sont plus les mêmes aujourd’hui, des problèmes subsistent.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio