Sciences / Monde

Le Royaume-Uni reconnaît les poulpes et les homards comme des êtres sensibles

Temps de lecture : 2 min

Un examen de plusieurs centaines d'études a permis d'établir leurs capacités à ressentir la douleur et la détresse.

Les crabes font partie des espèces d'invertébrés considérées comme des êtres sensibles. l Alvin Matthews via Unsplash
Les crabes font partie des espèces d'invertébrés considérées comme des êtres sensibles. l Alvin Matthews via Unsplash

Ils font partie des céphalopodes (une catégorie de mollusques) et des décapodes (les crustacés possédant cinq paires de pattes). Les poulpes, les calmars, les crevettes ou encore les homards ont été identifiés comme des «êtres sensibles» par la London School of Economics and Politicial Science. Un examen indépendant avait été commandé par le gouvernent britannique afin de déterminer si ces invertébrés étaient dotés d'une certaine sensibilité. Cette demande s'inscrit dans le projet de loi sur la protection des animaux au Royaume-Uni, Animal Welfare (Sentience) Bill.

Mais qu'est-ce que la sentience? C'est «la capacité d'éprouver des sensations telles que la douleur, le plaisir, la faim, la soif, la chaleur, la joie, le confort et l'excitation», rapporte l'étude. Pour poser ce diagnostic, 300 études sur les céphalopodes et les décapodes ont été examinées. Les décapodes comprennent des animaux comme les crabes, les homards, les crevettes et les écrevisses, et les céphalopodes les poulpes, les calmars et les seiches. Le gouvernement britannique a annoncé qu'ils relèveraient désormais du projet de loi sur la protection des animaux.

Protéger les animaux en dehors de la science

«Je suis ravi de voir le gouvernement mettre en œuvre une recommandation centrale du rapport de mon équipe», commente Jonathan Birch, chargé de l'étude à la London School of Economics. Selon lui, les poulpes et autres céphalopodes sont protégés par la science depuis des années, mais pas en dehors jusqu'à présent. La nouvelle réglementation devrait changer la donne.

Dans le rapport, plusieurs notes ont été glissées afin de garantir le bien-être de ces animaux, comme l'interdiction de vendre des crabes et des homards vivants à des personnes qui ne seraient pas qualifiées. Il est également recommandé d'interdire les méthodes d'abattage telles que l'ébouillantage et le démembrement vivant.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Faire bouillir des crustacés vivants est déjà une méthode bannie en Suisse et en Nouvelle-Zélande.

Newsletters

Le requin mako, presque sauvé des eaux?

Le requin mako, presque sauvé des eaux?

Le requin le plus rapide du monde, menacé par la pêche intensive, vient de faire l'objet de nouvelles réglementations visant sa protection dans l'Atlantique nord.

Le cerveau humain a-t-il rétréci à cause de l'intelligence collective?

Le cerveau humain a-t-il rétréci à cause de l'intelligence collective?

Sa taille aurait diminué de 150 centimètres cubes, soit une balle de tennis, depuis Homo sapiens.

Avec le changement climatique, les albatros «divorcent» plus facilement

Avec le changement climatique, les albatros «divorcent» plus facilement

Le manque de nourriture les pousse à migrer et à quitter leur partenaire pour chasser plus loin.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio