Société

Le YouTube du toilettage canin, un monde magique fait de poils et de savon

Temps de lecture : 5 min

Rien de mieux pour lutter contre la morosité ambiante.

Certains pelages et gabarits exigent un toilettage de plusieurs heures. | Capture d'écran Girl With The Dogs via YouTube 
Certains pelages et gabarits exigent un toilettage de plusieurs heures. | Capture d'écran Girl With The Dogs via YouTube 

Ça n'a échappé à personne: nous vivons une période particulièrement anxiogène. Pandémie, crise économique et climatique, omniprésence des discours d'extrême droite... il est difficile de ne pas saturer, voire de sombrer dans un désespoir tenace. Face à ce flux continu d'informations déprimantes, il est possible –et même crucial– de se créer une bulle de repli temporaire selon ses préférences. Pour certaines personnes, ce sont les vidéos de chats, d'autres de cuisine, d'autres encore de chat qui cuisine (le seul et unique «Cooking Cat» Chef Cat ChangAn); pour ma part, c'est le YouTube du toilettage canin qui absorbe toutes mes angoisses le temps d'une vidéo.

Aujourd'hui, sur la table de toilettage, c'est le tour d'un jeune loulou de poméranie (aussi appelé spitz nain) de se faire faire une beauté. Nous sommes chez Shu and Tree, un salon sud-coréen très populaire sur internet grâce à YouTube. Depuis la première vidéo, publiée le 2 août 2018, la chaîne comptabilise 1,69 million d'abonnés. Cette vidéo de loulou profitant de sa première séance de toilettage est la première du genre que je vois, envoyée dans ma messagerie privée l'année dernière, entre deux restrictions dues à la pandémie.

Je tombe de suite sous le charme. Parce que le chien est adorable bien sûr –sa petite tête qui dodeline (probablement pour marquer son attention au fait d'être filmé) et sa capacité à tenir la pose– mais aussi parce qu'il est très relaxant de le voir se faire couper le pelage et laver avec soin, jusqu'à obtenir la silhouette «ourson» à la mode pour cette race de chien. Une coupe rendue populaire par Boo, le célèbre «chien le plus mignon du monde» au plus de 16 millions de fans en ligne durant les années 2010, et toujours plébiscité plus de deux ans après son décès.

Un monde pastel

Même ambiance chez Lovely Grooming, la chaîne d'un salon de toilettage canin situé à Tokyo, active depuis mars 2020. Un décor feutré, une lumière douce, une petite musique en fond et aucun commentaire, des petits chiens au pelage entretenu et coiffé selon les tendances actuelles en la matière –une nette préférence de la clientèle pour les spitz nains, chihuahuas, bichons et autres caniches, parfois des chats– qui a attiré 345.000 abonnés sur YouTube. Pour les chiens plus grands qu'un sac à main, il faut aller du côté de Girl With The Dogs, la chaîne de la toiletteuse Vanessa De Prophetis, dont le salon Perfect Pooches Dog Grooming est situé à Niagara Falls (Canada).

Dans un article pour Elite Daily, la journaliste Lauren Ingribelli retrace la rapide trajectoire de Vanessa De Prophetis sur TikTok puis YouTube, depuis le premier confinement au printemps 2020 jusqu'à son presque millions d'abonnés actuellement. Sa motivation était de conseiller les propriétaires de chien, un peu désemparés face au bon entretien de l'apparence et à la propreté de leur animal en cette période où tous les salons étaient fermés (les humains avaient déjà du mal à ne pas sombrer dans de douteuses expérimentations capillaires).

Contrairement à Shu And Tree et Lovely Grooming, ses vidéos sont ouvertement pédagogiques. Moins de pastel et plus d'explications en voix off sur son processus de travail et les difficultés qu'elle rencontre. Certains pelages et gabarits exigent un rendez-vous de plusieurs heures, il faut aussi gérer la personnalité de l'animal... mais pour un contenu qui aide à oublier que le monde n'est pas loin d'être foutu.

«Aujourd'hui, on met de plus en plus d'argent pour le confort des animaux.»
Maud Bernable, toiletteuse canin

Ce doux sentiment est aussi dû à l'apparente simplicité du travail de toilettage canin. Maud Bernable, toiletteuse canin dans son salon Les P'tits Soins à Châteaugiron, près de Rennes, confie que ces courtes séquences éludent «les deux heures de toilettage complet, ou alors ce sont des vidéos vraiment à destination des professionnels qui vont prendre le temps de tout bien regarder». Elle confirme l'existence de modes de coupes, conjointement avec «la petite signature de chaque toiletteur, sa façon de faire» et les demandes de la clientèle, souvent inspirées par les vidéos de toilettage asiatiques emblématiques du style «Asian freestyle».

«Certaines me demandent aussi où adopter ces petits chiens dits teacup. Je ne trouve pas ça bien, car ce sont des chiens qui ont souvent beaucoup de problèmes de santé.» En effet, ces races de chiens sélectionnées en élevage pour être les plus petites possibles sont bien plus sujettes aux problèmes cardiaques, digestifs, respiratoires, osseux ou d'hypoglycémie –très loin de l'image mignonne populaire sur les réseaux sociaux, qui cache bien que ces animaux font caca toutes les trois heures et meurent plus jeunes.

«Après, ce qui est vraiment bien, c'est qu'on voit de nouvelles formes de coupe, des petits vêtements que les gens aiment acheter pour mieux prendre soin de leur chien face au froid sans avoir peur d'être moqués dans la rue, des paniers ronds dit donut apaisant les chiens anxieux, poursuit Maud Bernable. Aujourd'hui, on met de plus en plus d'argent pour le confort des animaux.»

La corde de l'attendrissement

Cependant, il ne faut pas aller trop loin non plus, comme imposer une coloration ou une coupe particulièrement excentrique à son chien, lui exigeant l'effort de rester «quatre ou cinq heures debout sur la table sans se reposer» voire risquer de payer des choix humains de mauvais goût. «Si vous dites à votre chien qu'il est moche et que vous le caressez moins après le rendez-vous, il va être vexé.» Elle refuse de faire la coupe Boo aux spitz nains, images à l'appui pour expliquer son choix à la clientèle, car elle provoque de l'alopécie.

«Il ne faut jamais toucher autant au poil ni au sous-poil, c'est la protection thermique du chien été comme hiver.» Pour elle, un bon toilettage canin doit allier le mignon et le pratique tant pour le chien que son propriétaire, «tant que c'est acceptable et que chacun y trouve son compte». Oubliez le caniche tondu et teint façon panda, personne n'a besoin de ça, à commencer par le principal intéressé.

Pour l'historien de la photographie Vincent Lavoie, auteur de Trop mignon: mythologies du cute, nous craquons devant des vidéos de chats et chiens car elles font vibrer la corde de l'attendrissement. Dans un article pour La Presse, Mario Girard explique: «Visionner une vidéo de chaton, c'est tout à la fois s'adonner à un petit plaisir coupable, suspendre ses activités productives, alimenter un trafic internet aussi intense, dit-on, que celui généré par la pornographie, et émettre du CO2 par sursollicitation des serveurs de données.»

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Les chiens ont fait leur part pour nous émouvoir puisqu'au fil de leur domestication, ils ont développé les deux muscles supplémentaires au niveau des yeux permettant de nous faire les yeux doux, effort que le chat n'a pas pris la peine de fournir. Le YouTube du toilettage canin est un de ces plaisirs improductifs soulageant momentanément de la dureté du quotidien, un univers adorable qui sent bon le démêlant, pour peu qu'on fasse abstraction de certains choix de coupe ou des «sourires» de stress appréciés à tort.

Newsletters

Pourquoi y a-t-il autant de militaires dans les groupes d'ultradroite?

Pourquoi y a-t-il autant de militaires dans les groupes d'ultradroite?

Les profils de militaires ou ex-militaires ressortent avec insistance dans les dernières affaires de terrorisme d'extrême droite. La tendance n'est ni neuve, ni surprenante.

Pourquoi recevoir des cadeaux à Noël est stressant

Pourquoi recevoir des cadeaux à Noël est stressant

Un cadeau peut en dire long sur les liens que l'on a avec une personne.

La semaine imaginaire de Joséphine Baker

La semaine imaginaire de Joséphine Baker

Ça a des avantages d'être morte, parce qu'en ce moment, en tant que femme, noire, bisexuelle, mangeant du gluten, mais piégeant des nazis, je ne serais pas forcément en phase avec mon époque.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio