Monde

Dans la peau d'un clandestin mexicain

Temps de lecture : 2 min

Dans le village d'El Alberto, au Mexique, les touristes peuvent payer pour rentrer dans la peau d'immigrants clandestins pour une nuit. Une journaliste du Guardian a tenté l'expérience.

Le village est à 1.000 kilomètres de la frontière américaine, mais tout est fait pour reconstituer l'atmosphère tendue d'un passage: fausses arresations, acteurs déguisés en gardes frontière, coup de feux...

Pour les organisateurs, il s'agit d'un «hommage à tous ces gens qui ont donné tout ce qu'ils avaient pour une vie meilleure.»

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

(Photo: Reuters)

En savoir plus:

Newsletters

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 20 au 26 février 2021

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 20 au 26 février 2021

Deuxième anniversaire du Hirak en Algérie, manifestations en Arménie et évolutions de la pandémie... La semaine du 20 au 26 février 2021 en images.

La course aux vaccins, une nouvelle «Guerre froide»?

La course aux vaccins, une nouvelle «Guerre froide»?

Les vaccins contre le Covid-19 sont au centre de toutes les attentions. Ils sont l'espoir auquel se raccrochent les gouvernements du monde entier pour sortir de la crise sanitaire qui nous touche depuis un an. Si leur mise au point s'est faite en...

La Chine étend son influence en vaccinant le monde à tour de bras

La Chine étend son influence en vaccinant le monde à tour de bras

Contrairement aux Occidentaux, Pékin a développé une aide médicale en faveur des pays en développement. Un geste pas vraiment désintéressé.

Newsletters