Monde

Dans la peau d'un clandestin mexicain

Temps de lecture : 2 min

Dans le village d'El Alberto, au Mexique, les touristes peuvent payer pour rentrer dans la peau d'immigrants clandestins pour une nuit. Une journaliste du Guardian a tenté l'expérience.

Le village est à 1.000 kilomètres de la frontière américaine, mais tout est fait pour reconstituer l'atmosphère tendue d'un passage: fausses arresations, acteurs déguisés en gardes frontière, coup de feux...

Pour les organisateurs, il s'agit d'un «hommage à tous ces gens qui ont donné tout ce qu'ils avaient pour une vie meilleure.»

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

(Photo: Reuters)

En savoir plus:

Newsletters

Face à la Chine et au reste du monde, l'Europe se réveille enfin

Face à la Chine et au reste du monde, l'Europe se réveille enfin

Ce mercredi 16 septembre, la présidente de la Commission européenne Ursula Von Der Leyen prononçait son premier discours sur l'état de l'Union européenne devant les eurodéputé·es réuni·es à Bruxelles. Écologie, droits des personnes LGBT+, fin des...

Cueillette dans les Franches-Montagnes

Cueillette dans les Franches-Montagnes

Entre des paysages montagneux et une vue imprenable sur les Trois-Lacs, rien de tel qu’un pique-nique en compagnie de Maria Luisa Wenger. ...

A bord du GoldenPass Panoramic

A bord du GoldenPass Panoramic

Découvrez l’historique trajet du MOB, chemin de fer mythique qui relie Zweisimmen et Montreux en à peine deux heures à bord d’un train Belle Époque avec Niklaus Mani, Manager Europe du MOB - Montreux Oberland Bernois! ...

Newsletters