Santé / Monde

Des élèves de primaire américains ont mangé des bonbons au cannabis échangés à la récré

Temps de lecture : 2 min

Les pompiers ont été appelés quand huit enfants ont commencé à se sentir mal.

Les autorités enquêtent encore pour déterminer comment ces bonbons se sont retrouvés entre les mains des enfants. | Amit Lahav via Unsplash
Les autorités enquêtent encore pour déterminer comment ces bonbons se sont retrouvés entre les mains des enfants. | Amit Lahav via Unsplash

Huit élèves de l'école primaire C. Paul Barnhart de la banlieue sud de Washington D.C., dans le Maryland, aux États-Unis, ont ingéré des bonbons en gélatine contenant de la marijuana. Alertés par un enseignant lundi 8 novembre aux alentours de 13h, les pompiers se sont rendus sur place pour prodiguer des soins aux enfants qui se sentaient mal. Ils ont rapidement déterminé que les bonbons contenaient du cannabis sous une forme qui peut être ingérée. Après un examen médical, aucun enfant n'a été jugé en état de développer une maladie grave.

D'où provenaient ces bonbons?

Une enquête a été ouverte par les autorités afin de déterminer d'où proviennent ces bonbons. Dans la cour de récréation, les jeunes enfants s'étaient échangé des paquets de bonbons qui semblaient comestibles. Dans l'État du Maryland, le cannabis est décriminalisé et sa consommation est légale à des fins médicales.

Le directeur de l'école, Brian King, a rédigé une lettre aux parents pour que l'incident ne se reproduise pas. «Veuillez discuter avec votre enfant de la possibilité d'apporter des objets inappropriés à l'école. N'oubliez pas de vérifier souvent les affaires scolaires de votre enfant pour vous assurer qu'il n'apporte rien à l'école qui n'est pas autorisé.»

Après l'incident, les parents sont venus récupérer leurs enfants à l'école afin de les ramener à la maison.

Newsletters

Le cerveau humain ne devrait pas être éveillé après minuit

Le cerveau humain ne devrait pas être éveillé après minuit

Au milieu de la nuit, le monde peut parfois sembler terrifiant. Les pensées négatives sont omniprésentes et votre esprit tente de leur résister, tel Ulysse face aux sirènes.

Les hommes sont plus exposés au cancer que les femmes en raison de différences biologiques

Les hommes sont plus exposés au cancer que les femmes en raison de différences biologiques

Une découverte scientifique vient remettre en cause l'influence majeure du mode de vie dans le développement de la maladie, et penche davantage pour les particularités des sexes.

La sieste post-déjeuner serait-elle la solution pour s'adapter aux fortes chaleurs?

La sieste post-déjeuner serait-elle la solution pour s'adapter aux fortes chaleurs?

Les pays du nord de l'Europe envisagent d'adopter le rythme de travail des Espagnols et des Italiens afin de s'accommoder aux températures élevées.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio