Réparer le futur: lutter contre l’éco-anxiété en participant au Festival des idées Paris
Culture

Réparer le futur: lutter contre l’éco-anxiété en participant au Festival des idées Paris

Temps de lecture : 3 min
Slate.fr

Pour sa sixième édition, du 18 au 20 novembre 2021 à Paris, ce rendez-vous propose ateliers originaux et débats innovants pour surmonter plus sereinement les crises et affronter l’à-venir avec résilience.

«Construire des cabanes. Imaginer des façons de vivre dans un monde abimé» écrit l’historienne de la littérature, Marielle Macé, dans le court essai poétique Nos Cabanes paru en 2020 qui imagine des possibles dans un monde au bord de l’effondrement. «Réparer le futur», c’est justement ce que propose la sixième édition du Festival des idées Paris qui se tiendra à Paris du 18 au 20 novembre 2021.

Un rendez-vous exceptionnel

Organisé par Alliance Sorbonne Paris Cité qui rassemble six établissements d’enseignement supérieur et de recherche, le Festival des idées Paris est un rendez-vous exceptionnel d’émulation collective, d’ateliers originaux et de débats innovants.

Il se déploie dans des lieux emblématiques de la vie culturelle, universitaire et festive de la capitale (Ground Control, La Bellevilloise, Université de Paris, etc). Et, afin de permettre à tous d’avoir accès au savoir, l’entrée est gratuite (réservation conseillée).

L’ampleur de la crise climatique semble compromettre l’appréhension de l’idée même d’un futur commun à l’humanité. Cette année, c’est justement la question de comment «réparer ce qui n’existe pas encore?» que se poseront les intervenant.e.s scientifiques, chercheurs en sciences humaines, activistes ou artistes de ces trois journées de partage des savoirs et des ressources.

Et pour ceux qui ne seraient pas disponibles en présentiel, le futur s’invente dès maintenant au Festival des idées Paris, puisque tous les événements seront retransmis en ligne.

Apprendre à faire face à l’effondrement

La perspective des étés de plus en plus chauds vous fait tourner la tête par avance? Vous n’arrivez plus à contempler un paysage de nature sans penser au brasier qui menace les canopées verdoyantes? Vous êtes pris.e d’accès subits de solastalgie (sentiment de perte de refuge connu)? Peut-être souffrez-vous d’éco-anxiété, l’angoisse liée au changement climatique.

Le Festival des Idées Paris peut vous accompagner pour surmonter plus sereinement les crises et affronter l’à-venir avec résilience. Voici, parmi les multiples débats organisés durant l’événement, une sélection de trois rencontres pour affuter vos armes et régénérer votre esprit.

Le samedi 20 novembre à 11h30, la conférence «Réparer le lien entre humain et nature» réunira le chercheur François Bouteau et la juriste en droit de l’environnement Marine Calmet pour envisager autrement nos liens au vivant.

Il sera possible le même jour à 17h30 de prendre une revigorante «leçon d’autodéfense intellectuelle pour affronter le futur» afin d’ «éviter les pièges de notre pensée, aiguiser notre rigueur intellectuelle et défendre une posture intellectuelle à adopter face au flux d’informations».

Et, pour rire de nos injonctions contradictoires occidentales et comptabiliser votre bilan carbone, vous pourrez, entre autres, écouter le témoignage d’Hervé Gardette, auteur de Ma transition écologique, Comment je me suis radicalisé (Novice, France Culture, 2021) à 15h15, lors de la conférence «Changer radicalement nos manières de consommer».

Construire ensemble l’à-venir

En plus des conférences savantes et profanes, le Festival des idées Paris organise de nombreux ateliers, à destination du jeune public comme des adultes pour s’approprier concrètement les thématiques abordées tout au long du cycle.

A la Cité des Sciences et de l’Industrie, la chercheuse Mathilde Lévêque donnera une mini-conférence de vingt minutes à destination des enfants de 8 à 12 ans, suivie d’un atelier de jeu de Lego pour intégrer les notions déployées en amont.

Vous pourrez aussi, en famille ou en groupe, participer à la réalisation de fresques du futur pour imaginer collectivement et visuellement le monde de demain. Une séance de philosophie et d’expression corporelle sera proposée aux enfants le samedi 20 novembre à Ground Control autour de grandes questions comme «Qu’est-ce que l’avenir nous promet?»

Vous souhaitez des astuces pour améliorer votre mémoire? Allez assister, le vendredi 19 novembre à 21h, aux Conférences de poche de Léon Lenclos qui mêle théâtre et conférence un peu absurde.

Enfin, n’oubliez pas de vous faire tirer le portrait pour le transmettre à vos descendants. Le samedi 20 novembre, à la soirée de clôture, le Studio-Photo du futur vous attend, paré.e des fabuleux atours proposés, pour un shooting digne du troisième millénaire.

Crédit photo: Festival des idées Paris

En savoir plus:
«Lorsqu'elles disent “non”, les femmes pensent “oui”»: le déni du consentement, une tradition bien ancrée

«Lorsqu'elles disent “non”, les femmes pensent “oui”»: le déni du consentement, une tradition bien ancrée

La résistance des femmes aux assauts sexuels des ces messieurs a longtemps été perçue comme un acte feint, destiné à pimenter le jeu érotique et à flatter la force masculine.

Aux Trans Musicales, la musique résonne aussi en prison

Aux Trans Musicales, la musique résonne aussi en prison

Une trentaine de détenus du centre pénitentiaire de Vezin-Le-Coquet, près de Rennes, ont pu vivre à leur manière la 43e édition du festival.

«Les Choses humaines», portrait complexe de la culture du viol

«Les Choses humaines», portrait complexe de la culture du viol

Le nouveau film d'Yvan Attal raconte une affaire éprouvante à travers plusieurs points de vue, invitant tous les hommes à réfléchir.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio