Sciences

Les tremblements de terre pourraient aider les arbres à pousser

Temps de lecture : 2 min

Des recherches ont été menées sur les pins du Chili, dans une région touchée par un séisme dévastateur en 2010.

Les pins du Chili poussent dans des régions sèches, où ils trouvent peu d'eau en période de hautes températures. | Macarena Moraga via Unsplash
Les pins du Chili poussent dans des régions sèches, où ils trouvent peu d'eau en période de hautes températures. | Macarena Moraga via Unsplash

Si les tremblements de terre sont connus pour être dévastateurs, ils auraient aussi quelques avantages pour la nature. Des scientifiques ont mis en évidence dans une nouvelle étude, vulgarisée par Science Alert, que les secousses favorisaient la croissance de certains arbres. «Les grands tremblements de terre peuvent augmenter la quantité de flux d'alimentation en eau, augmenter les niveaux des eaux souterraines et ainsi donner aux racines des plantes un meilleur accès à l'eau dans des environnements où elle est limitée», note l'équipe d'hydrologues de l'université de Potsdam en Allemagne.

L'équipe de recherche est partie d'une hypothèse selon laquelle la croissance des arbres dépendrait des réserves d'eau que les tremblements de terre bousculeraient. «Les arbres devraient en théorie enregistrer les réponses hydrologiques aux tremblements de terre en modifiant leurs taux de croissance», supputait l'équipe de scientifiques. Afin d'apporter des réponses à leurs questions, ils ont étudié une forêt de pins au Chili, pays touché par un puissant séisme de magnitude 8,8 en 2010 dans la région du Maule.

Analyser le cœur des arbres

Les pins du Chili n'ont pas été choisis au hasard: étudier la taille de leurs cellules et leurs rapports isotopiques du carbone a permis aux scientifiques de comprendre comment les arbres ont poussé après le séisme dans cette région sèche.

En 2014, les membres de l'équipe ont prélevé un échantillon du cœur des arbres du fond de la vallée ainsi que d'autres dans les pins situés sur les crêtes des collines. L'analyse a montré que certains arbres de la vallée avaient connu une augmentation temporaire de leur croissance après le séisme. Ces résultats reposent sur les preuves de deux cernes (anneaux de croissance dans le tronc), mais aussi du rapport des isotopes de carbone dans les cellules des arbres, donnant une perspective au niveau cellulaire des aspects de la santé, de la croissance et de la disponibilité en eau des arbres.

Les arbres situés sur les pentes des crêtes n'ont pas poussé autant. L'équipe de scientifiques reconnaît que l'effet global du tremblement de terre est léger et qu'il ne durera que temporairement.

Newsletters

Les piqûres de moustiques peuvent causer bien plus que quelques démangeaisons

Les piqûres de moustiques peuvent causer bien plus que quelques démangeaisons

Nous ne sommes pas tous égaux face aux moustiques. Non seulement certaines peaux les attirent davantage, mais en plus, les réactions à leurs piqûres varient d'une personne à l'autre.

Même sans avoir appris le solfège, la plupart des gens sont capables de suivre la théorie musicale

Même sans avoir appris le solfège, la plupart des gens sont capables de suivre la théorie musicale

Une nouvelle étude tend à montrer que même sans connaître les règles de la composition musicale, on les suit intuitivement.

Les hommes sont plus exposés au cancer que les femmes en raison de différences biologiques

Les hommes sont plus exposés au cancer que les femmes en raison de différences biologiques

Une découverte scientifique vient remettre en cause l'influence majeure du mode de vie dans le développement de la maladie, et penche davantage pour les particularités des sexes.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio