Boire & manger

Le «père» du tiramisu, Ado Campeol, est mort

Temps de lecture : 2 min

Il s'est éteint à l'âge de 93 ans.

La recette du tiramisu est le fruit d'un accident. | Victoria Aleksandrova via Unsplash
La recette du tiramisu est le fruit d'un accident. | Victoria Aleksandrova via Unsplash

C'est sûrement l'un des desserts italiens les plus célèbres au monde. Avec sa base de mascarpone et de biscuits imbibés de café, le tout saupoudré de cacao: le tiramisu a conquis le globe et ravi le palais des petits et grands. Celui qui est surnommé «le père du tiramisu» partout en Italie, Ado Campeol, vient de mourir à l'âge de 93 ans.

Campeol était le propriétaire de Le Beccherie, un restaurant à Trévise dans le nord de l'Italie. C'est ici, dans ce restaurant, que la recette du tiramisu aurait été élaborée pour la première fois, non pas par Ado, mais par son épouse et le chef Roberto Linguanotto. Une recette qui est en fait le fruit d'un accident.

Par pur hasard, alors qu'il était en train de préparer de la glace à la vanille, le chef Linguanotto aurait laissé tomber du mascarpone dans un récipient contenant des œufs et du sucre. Étonné du goût de ce surprenant mélange, il a présenté sa découverte à la femme d'Ado Campeol, Alba, explique BBC News. Ensemble, ils perfectionneront la recette, jusqu'à y ajouter les fameux biscuits à la cuillère et la poudre de cacao. Le tiramisu, littéralement «tire-moi vers le haut», est né.

La légende du Tiramisù

Bien que le plat ait été ajouté au menu du restaurant pour la première fois en 1970, la paternité de cette recette est constamment remise en question. Plusieurs régions en Italie la revendiquent, comme la Vénétie et le Frioul-Vénétie julienne. Sans compter les nombreuses légendes qui entourent ce dessert si particulier.

L'une d'entre elles raconte qu’au XVe siècle, les Vénitiennes, notamment les prostituées, servaient du tiramisu à leurs amants. La raison? Ce dessert aurait, toujours selon la légende, des vertus aphrodisiaques. Une histoire peu ou prou similaire déplace le lieu de l'action seulement quelques kilomètres au Nord, cette fois-ci dans une maison close de Trévise.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Quoi qu'il en soit, peu importe la région ou l'année de son invention, tout ce qui compte, c'est bien que le tiramisu existe. Tout simplement.

Newsletters

Dalloyau se met à la restauration et vise les étoiles

Dalloyau se met à la restauration et vise les étoiles

Le traiteur vient d'ouvrir un restaurant au 101 rue du Faubourg Saint-Honoré, avec une carte qui mériterait de figurer au Michelin.

Il existe enfin des oignons qui ne font pas pleurer

Il existe enfin des oignons qui ne font pas pleurer

Il a fallu plus de trente ans pour perfectionner cette variété d'oignons bruns.

​​​​​​​Histoires d'hommes illustres morts en avalant de travers

​​​​​​​Histoires d'hommes illustres morts en avalant de travers

S'escaner, s'entrucher, s'engouiller ou encore avaler par le trou du dimanche: ils ne sont pas si rares, les puissants qu'un pépin avalé de travers a fait passer l'arme à gauche ou frôler la mort.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio