Sciences

Une planète a perdu son atmosphère après un immense impact

Temps de lecture : 2 min

C'est la première fois que les scientifiques détectent ce phénomène.

On ne souhaite pas la même chose à notre chère planète bleue. | Capture d'écran Youtube MrTrex 123
On ne souhaite pas la même chose à notre chère planète bleue. | Capture d'écran Youtube MrTrex 123

Deux planètes qui se percutent, on s'en doute, ça fait des dégâts. Beaucoup de dégâts même, au point d'emporter partiellement l'atmosphère de l'une d'entre elles, ce qu'ont découvert des astronomes américains.

Dans cette nouvelle étude, les scientifiques ont observé pour la première fois une collision entre deux planètes dans un système planétaire en formation, situé à 95 années-lumière de la Terre. Pour cela, ils se sont concentrés sur une jeune étoile, appelée HD 172555, et qui est entourée d'un inhabituel nuage de poussière et de monoxyde de carbone. Un phénomène peu commun.

Après analyse, ils ont découvert que ce nuage en orbite autour de l'étoile, qui est âgée de seulement 23 millions d’années, aurait été causé par un impact d'une puissance inouïe avec une autre planète. Un impact à une vitesse de 10 kilomètres par seconde, survenu il y a au moins 200.000 ans.

La conséquence de cette rencontre est particulièrement intéressante: la collision a été tellement violente, qu'une partie de l’atmosphère de la planète aurait été perdue. «C'est la première fois que nous observons ce phénomène», explique au MIT l’astronome Tajana Scheniderman.

Deux raisons pourraient notamment expliquer une telle disparition. D'un côté, une partie de l'atmosphère aurait été expulsée lors de l'impact; de l'autre, la collision aurait entraîné un réchauffement de ce qui reste de cette atmosphère, accélérant sa diminution. On ne souhaite pas la même chose à notre chère planète bleue.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Cette découverte est d'autant plus intéressante qu'elle permet désormais aux astronomes de mieux comprendre la formation d’autres systèmes planétaires en observant, entre autres, la quantité de monoxyde de carbone en orbite autour d'une étoile. Une sorte de clé pour mieux lire dans l'histoire des planètes.

Newsletters

On sait désormais comment se forme l'écume à la surface d'une tasse de thé

On sait désormais comment se forme l'écume à la surface d'une tasse de thé

Une nouvelle étude, conduite grâce au confinement, révèle les réactions chimiques qui provoquent ce film blanc.

Quelle est la couleur d'un miroir?

Quelle est la couleur d'un miroir?

[L'Explication #37] Oui, cette surface où l'on peut se mirer a bien une teinte particulière.

Les nurdles, ces déchets méconnus qui ravagent les mers

Les nurdles, ces déchets méconnus qui ravagent les mers

C'est la deuxième source de micropolluants dans l'océan.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio