Santé

Les greffes de foie grimpent en flèche aux États-Unis après des ventes d'alcool record pendant la pandémie

Temps de lecture : 2 min

Le nombre de patients américains en attente d'une greffe de foie a augmenté de 50% en comparaison des années précédentes.

Les cas d'hépatite alcoolique, une maladie qui survient lorsque le foie ne peut plus traiter correctement l'alcool, ont également augmenté avec la pandémie. | Ibrahim Boran via Unsplash
Les cas d'hépatite alcoolique, une maladie qui survient lorsque le foie ne peut plus traiter correctement l'alcool, ont également augmenté avec la pandémie. | Ibrahim Boran via Unsplash

Aux États-Unis, un pic majeur de greffes du foie fait suite aujourd'hui à l'augmentation de la consommation d'alcool pendant la pandémie de Covid. C'est ce que constatent des médecins de l'université du Michigan. Ils ont établi un lien entre les ventes d'alcool et le nombre de patients sur liste d'attente pour une greffe de foie. Leur étude, publiée dans JAMA Network Open, révèle une augmentation de 50% du nombre de personnes en attente de greffe par rapport aux prédictions post-pandémie.

«Bien que nous ne puissions pas confirmer la causalité, cette augmentation disproportionnée en association avec l'augmentation des ventes d'alcool, peut indiquer une relation avec des augmentations connues de l'abus d'alcool pendant le Covid-19», relatent les scientifiques. Ils mettent aussi en évidence une augmentation des cas d'hépatite alcoolique, une maladie qui survient lorsque le foie ne peut plus traiter correctement l'alcool. Une inflammation du foie et une accumulation de toxines dans l'organe en sont les conséquences.

Intervenir en urgence

Les cas d'hépatite alcoolique peuvent se développer après de longues périodes de consommations d'alcool, mais aussi sur de courtes durées.

Pour les médecins, «cette étude fournit des preuves d'une augmentation alarmante de l'hépatite alcoolique associée à l'augmentation de l'abus d'alcool pendant le Covid-19 et met en évidence la nécessité d'intervention de santé publique autour de la consommation excessive d'alcool».

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

La pandémie a eu un impact important sur la santé publique, entraînant notamment des difficultés psychologiques liés aux confinements à répétition. L'ensemble de ces problèmes ont été exacerbés par le manque de soutien offert en matière de santé mentale, écrit Futurism.

Newsletters

En Sicile, un village atteint un taux de vaccination de 104%

En Sicile, un village atteint un taux de vaccination de 104%

La vie communautaire de ce petit village sicilien a poussé les habitants à construire un réseau d'entraide et de prévention.

Dépression post-partum: un rendez-vous ne suffira pas

Dépression post-partum: un rendez-vous ne suffira pas

Dès 2022, le suivi des dépressions post-accouchement se dotera d'une nouvelle étape: une consultation de contrôle autour de la cinquième semaine. Un pas encore trop modeste pour une maladie qui touche jusqu'à une mère sur trois.

Omicron: ce que vous devez savoir sur le nouveau variant du Covid-19

Omicron: ce que vous devez savoir sur le nouveau variant du Covid-19

Le nouveau variant détecté ce mardi suscite des inquiétudes, mais nous manquons encore de recul pour évaluer ses effets réels.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio