Tech & internet / Monde

Plus de 60% des Républicains disent vouloir utiliser le nouveau réseau social de Trump

Temps de lecture : 2 min

Avec Truth Social, l'ancien président des États-Unis espère concurrencer les plateformes qui ont banni ses comptes.

43% de l'ensemble des électeurs souhaitent utiliser le réseau social Truth Social, créé par Trump. | Jon Tyson via Unsplash
43% de l'ensemble des électeurs souhaitent utiliser le réseau social Truth Social, créé par Trump. | Jon Tyson via Unsplash

Trump a annoncé lancer prochainement son propre réseau social, Truth Social, après avoir été banni de Twitter et de Facebook. Une annonce qui ravit la majorité des Républicains. En effet, selon un sondage réalisé par le Morning Consult, 63% d'entre eux prévoient d'utiliser cette plateforme au moins une partie du temps. En revanche, seulement 15% se disent prêt à utiliser Truth Social régulièrement. Ces résultats sont la preuve que Donald Trump exerce une réelle mainmise sur le parti politique, rapporte The Independent.

L'enquête du Morning Consult indique aussi que 72% des Démocrates n'utiliseront pas du tout le réseau social, et que 49% de l'ensemble des électeurs prévoit de ne pas s'y rendre.

Concurrencer autant les réseaux sociaux que les médias

Les comptes Twitter et Facebook de l'ancien président des États-Unis d'Amérique ont été suspendus à tour de rôle après l'attaque du Capitole survenue le 6 janvier 2021. Lui qui avait la fâcheuse habitude de tweeter tout ce qui lui passait par la tête a annoncé le 21 octobre lancer son propre réseau social. Truth Social a pour objectif d'être une alternative à Facebook, Twitter, TikTok ou encore YouTube, afin de «résister à la tyrannie des Big Tech», expliquait Donald Trump.

La nouvelle société Trump Media and Technology Group (TMTG) est propriétaire du réseau social. L'entreprise ne veut pas seulement concurrencer les célèbres réseaux sociaux, elle veut aussi se lancer dans le service de streaming comme Netflix et Disney+.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Un réseau d'information est aussi pensé pour contrer CNN et iHeart Media, ainsi qu'éventuellement Amazon et Google. Rien que ça.

Newsletters

Sans façades ni limites: ce musée virtuel porté par la blockchain illustre l'avenir d'internet

Sans façades ni limites: ce musée virtuel porté par la blockchain illustre l'avenir d'internet

Les cerveaux derrière le musée imaginé pour héberger l'œuvre digitale de Beeple à 69 millions de dollars révèlent en exclusivité pour Slate.fr les fondations du projet qui pourrait modifier notre rapport à l'art –et l'avenir du web.

«On a inventé le crypto-communisme»: les acheteurs du NFT à 69 millions nous livrent leurs confidences

«On a inventé le crypto-communisme»: les acheteurs du NFT à 69 millions nous livrent leurs confidences

Dans leur premier entretien avec un média français, les fondateurs de Metapurse évoquent le tourbillon «post-Beeple», leurs ambitions pédagogiques, leur musée virtuel (et remercient Mark Zuckerberg d'avoir agité le drapeau du métavers).

Comment utiliser les réseaux sociaux sans bousiller sa santé mentale

Comment utiliser les réseaux sociaux sans bousiller sa santé mentale

Ça va être difficile, mais c'est pour votre bien.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio