Monde

Les écoliers texans vont apprendre que l'ONU menace la liberté

Slate.fr, mis à jour le 24.05.2010 à 13 h 02

Le Texas Board of Education, qui décide des programmes scolaires dans cet Etat américain, a voté de nouveaux standards qui se rapprochent grandement de l'idéologie conservatrice dans le domaine des sciences sociales. Parmi les nombreux changements qui concernent les programmes éducatifs du primaire et du secondaire, les élèves du Texas vont notamment être encouragés à remettre en question la validité légale de la «séparation de l'Eglise et de l'Etat» sous prétexte que ces mots n'apparaissent pas dans la constitution américaine.

Les nouveaux programmes évoqueront également de manière beaucoup plus approfondie la tradition chrétienne des pères fondateurs, et mettront l'accent sur les succès des dirigeants républicains et du libre marché. Les élèves apprendront également que l'intervention de l'Etat peut être un frein à l'innovation, que les idéaux américains sont bénéfiques pour la planète et que des organisations telles que les Nations unies peuvent être une menace à la liberté individuelle, comme le rapporte la BBC.

Le gouvernement américain sera désormais qualifié de «république constitutionnelle» plutôt que «démocratique». Et la liste est encore longue. Le Dallas Morning News ne tourne pas autour du pot et estime de manière très directe que plusieurs des changements prévus aux programmes «ont clairement une teneur politique et philosophique à bien des égards».

Les changements font d'autant plus polémique que les 4,7 millions d'élèves du systèmes éducatif public du Texas ne sont pas les seuls concernés. Le Texas est un Etats très important, et les éditeurs de manuels scolaires harmonisent souvent leurs manuels pour se conformer aux standards de cet Etat du sud du pays. Au final, les éditeurs pourraient en fait inclure ces nouvelles informations dans des «sous-parties et sous-sections» qui seront plus facilement retirables des manuels envoyés dans les autres Etats, note ABC News.

Le conseil d'éducation du Texas, qui est dominé par des conservateurs évangélistes catholiques, a voté à neuf contre cinq en faveur des nouveaux programmes qui s'appliquent à l'école primaire et secondaire. Pendant les débats, certaines des idées les plus controversées ont été abandonnées, comme celle d'appeler la traite des esclaves par le terme «commerce triangulaire atlantique».

[Lire les articles du Dallas Morning News, d'ABC News et de la BBC]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo de Une: Open source textbooks a "threat" to Texas education?, opensourceway via Flickr CC License by

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte