Faites la fête (mais en silence) à la Cité des sciences et de l’industrie
Culture

Faites la fête (mais en silence) à la Cité des sciences et de l’industrie

Temps de lecture : 2 min
Slate.fr

Pour la 11ème édition des Silencieuses, la Cité vous invite à déambuler le 28 octobre, de 20h à minuit, dans ses espaces d’exposition sur fond d’univers musicaux variés. Avec une murder party à la clé.

Avez-vous déjà vu…. une fête où des centaines de personnes qui ne se connaissaient pas auparavant se trémoussent au même rythme pendant des heures, sans que la moindre musique ne soit audible ou que le moindre bruit de basse assourdissante ne sorte des caissons? Et bien c’est une expérience pour le moins insolite que vous pourrez faire, avec tout votre groupe d’ami.e.s curieux ou en observateur.ice solitaire et averti.e, en vous rendant à la Cité des sciences et de l’industrie, le 28 octobre prochain.

Pour la onzième édition des Silencieuses - concept de soirées musicales où, vous l’avez peut-être deviné, toute la musique diffusée provient d’un casque qu’on se visse sur les oreilles - la Cité des Sciences et de l’industrie a vu les choses en grand. C’est sur deux niveaux que vous pourrez déambuler dans les lieux, de DJ sets en jeux de rôles en passant par des expositions inédites.

On espère que vous êtes tout ouïe pour la présentation de ce programme qui s’annonce fracassant!

Textures musicales et sets audacieux

A peine arrivé.e à la Silencieuse, qui débute à 20 heures tapantes, vous vous verrez remettre un casque équipé de canaux tricolores (rouge, vert et bleu) qui vous permettra de découvrir trois univers musicaux différents.

Tout d’abord DJ MUM’s, importateur incontesté des soirées silencieuses dans la métropole, scratcher de haut vol et mixeur audacieux, régalera vos tympans sur le canal rouge. De son côté, Eddy Flex balaiera largement les répertoires musicaux lors de son set sur le canal bleu. Enfin, Ian Kenzof, en vert, habitué des clubs parisiens et des foules bruyantes, proposera tout en délicatesse une recherche autour de l’Afro house et des musiques du monde.

Parviendrez-vous à rester silencieux en vous déhanchant allègrement au gré des tribulations sonores de ces trois artistes aussi différents que foisonnants? Réponse le 28 octobre.

Préparer Halloween

La Cité des sciences et de l’industrie n’omet pas cependant qu’Halloween approche à grands pas et organise en parallèle une palpitante murder party, jeu de rôle à taille humaine.

Entre analyse scientifique de l’ADN de la victime et décryptage en direct d’un portrait-robot laissé par la police, vous aurez la difficile tâche de trouver l’auteur d’un mystérieux assassinat parmi trois inquiétants suspects… De quoi stimuler vos neurones malgré la clameur muette de la fête en contrebas.

Puisque vous festoyez à la Cité des sciences et de l’industrie, vous serez un.e visiteur.se aux premières loges pour découvrir les expositions permanentes et temporaires de ce célèbre établissement de vulgarisation scientifique parisien.

Se cultiver en festoyant

Les expositions «Robots», «Des transports et des hommes» ou encore «Cerveau», ainsi que toutes les autres expositions diurnes seront ouvertes au public, à l’exception des espaces jeune public. L’exposition «Renaissances», qui propose d’analyser notre inconscient collectif face aux crises majeures que nous traversons, sera aussi un temps fort de remise en question et d’observation sensible et empirique.

Enfin, tout au long de la soirée, les participant.e.s de la Silencieuse viendront écouter dans le Planétarium la création audiovisuelle «Out of Your Mind», lauréate de l’appel à projet 2020 d’ADDN-Arts Numériques.

Prêt.e.s à inonder les réseaux sociaux d’images de personnes s’abandonnant à la musique dans le silence le plus absolu? Rendez-vous le 28 octobre de 20 heures à minuit pour une soirée exceptionnelle à la Cité des sciences et de l’industrie.

Crédit photo: E. Laurent - EPPDCSI

En savoir plus:
Le succès croissant des «Tuche» en dit long sur les attentes du public

Le succès croissant des «Tuche» en dit long sur les attentes du public

«Les Tuche 4», qui sort ce 8 décembre au cinéma, s'inscrit dans une franchise bâclée mais de plus en plus politique.

«West Side Story»: Steven Spielberg désespère de l'Amérique, en chantant

«West Side Story»: Steven Spielberg désespère de l'Amérique, en chantant

Le remake de la comédie musicale d'il y a 60 ans retrouve le tonus du show de l'époque tout en procédant à de multiples ajustements, pour proposer une vision d'ensemble bien différente.

«Lorsqu'elles disent “non”, les femmes pensent “oui”»: le déni du consentement, une tradition bien ancrée

«Lorsqu'elles disent “non”, les femmes pensent “oui”»: le déni du consentement, une tradition bien ancrée

La résistance des femmes aux assauts sexuels des ces messieurs a longtemps été perçue comme un acte feint, destiné à pimenter le jeu érotique et à flatter la force masculine.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio