France

Faut-il supprimer les apéros géants de l'Assemblée nationale?

Temps de lecture : 2 min

A en croire l'engouement médiatique, puis politique autour des «apéros géants», on pourrait croire que les utilisateurs de Facebook sont les seuls à se réunir pour boire un verre ou deux (voire trois).

Or, à l'Assemblée nationale, la buvette bon marché est rarement déserte et les places y sont chères. Mercredi 19 mai, à l'occasion de la réunion de travail de Brice Hortefeux sur «le sujet national» que sont devenus les «apéros géants», StreetPress a demandé aux députés s'il ne fallait pas, par la même occasion, «supprimer les apéros géants de l'Assemblée Nationale»:

[Lire l'article de StreetPress]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo: apéritif/ Darren// DA creative photography, via Flickr CC License by

À LIRE ÉGALEMENT SUR SLATE: Un pied de nez à la crise et Peur sur la ville

Newsletters

Ensemble

Ensemble

Lentement mais sûrement pas

Lentement mais sûrement pas

De droite et utiles en temps de grève

De droite et utiles en temps de grève

Newsletters