Parents & enfants / Monde

La Chine rédige une loi pour punir les parents du mauvais comportement de leur enfant

Temps de lecture : 2 min

Selon un porte-parole du Parlement chinois, les adolescents se comportent mal parce qu'ils manquent d'éducation.

Les parents dont les enfants se sont mal comportés pourront être condamnés à suivre des programmes d'orientation en matière d'éducation. | Jerry Wang via Unsplash
Les parents dont les enfants se sont mal comportés pourront être condamnés à suivre des programmes d'orientation en matière d'éducation. | Jerry Wang via Unsplash

La Chine durcit le ton en matière d'éducation. Une nouvelle loi en cours de rédaction prévoit de punir les parents en cas de «très mauvais comportement» ou de délits commis par leur enfant. Ce projet de loi sur la promotion de l'éducation familiale condamnera les tuteurs légaux à suivre des programmes d'orientation en matière d'éducation. Cette décision reviendra à un procureur.

Selon le porte-parole de la Commission des affaires législatives de l'Assemblée nationale populaire (le Parlement chinois), Zang Tiewei, «il y a de nombreuses raisons pour lesquelles les adolescents se comportent mal et le manque ou l'éducation familiale inappropriée en est la principale cause». Le projet de loi est actuellement examiné par la Commission, qui statuera en sa faveur ou non d'ici la fin de semaine. Ce texte exhorte par ailleurs les parents à prévoir du temps de repos, de jeux et d'exercice pour leurs enfants.

La mainmise de l'État sur l'éducation

Cette année, le gouvernement chinois a affirmé sa mainmise en matière d'éducation: à la rentrée, Pékin a fait de la lutte contre la dépendance des jeunes aux jeux en ligne sa priorité. L'État considère cette activité comme une forme d'«opium spirituel». Le ministère de l'Éducation a donc limité les heures de jeux vidéo pour les mineurs, qui ne peuvent s'y livrer qu'une heure par jour et uniquement le vendredi, le samedi et le dimanche –soit trois heures au total sur toute la semaine. L'État s'attaque également au culte «aveugle» des célébrités sur la Toile, écrit CNN.

Afin que les enfants aient plus de temps libre pour jouer et se détendre, le ministère a réduit les devoirs à la maison et interdit les cours particuliers à l'école pour les matières principales pendant le week-end et les vacances. L'État se dit préoccupé par la lourde charge scolaire qui pèse sur la jeunesse.

Newsletters

Affirmant qu'elle n'aurait jamais dû naître, une femme gagne un procès contre son médecin

Affirmant qu'elle n'aurait jamais dû naître, une femme gagne un procès contre son médecin

Elle recevra plusieurs millions d’euros de dommages et intérêts.

Fille ou garçon, et si c'était la pollution?

Fille ou garçon, et si c'était la pollution?

Selon une étude portant sur d'énormes bases de données américaines et suédoises, la proportion de bébés humains mâles et femelles a davantage à voir avec l'arsenic dans l'eau qu'avec la saison ou la météo.

Le parent impatient n'est pas impatient, il est en plein déni de réalité

Le parent impatient n'est pas impatient, il est en plein déni de réalité

Je vais beaucoup mieux depuis que j'ai accepté que l'éducation, c'était cela: répéter.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio