Monde

Une femme violée dans un train en Pennsylvanie sous le regard des passagers passifs

Temps de lecture : 2 min

L'agression a duré huit minutes, selon les caméras de vidéo surveillance, sans que personne n'intervienne.

Il y avait pourtant assez de monde dans le wagon pour agir «collectivement», témoigne un policier. | Charles Forerunner via Unsplash
Il y avait pourtant assez de monde dans le wagon pour agir «collectivement», témoigne un policier. | Charles Forerunner via Unsplash

Un homme a violé une femme dans un train de Pennsylvanie, aux États-Unis, le 13 octobre aux alentours de 23h sur une des lignes de la Southeastern Pennsylvania Transportation Authority (Septa). Plusieurs passagers de ce train ont vu l'homme agresser sexuellement la victime, mais ne sont pas intervenus, a déclaré Timothy Bernhards, commissaire de police à Upper Darby en Pennsylvanie.

La passivité des témoins est particulièrement choquante, témoigne le policier . «Je n'ai pas de mots pour ça. Je ne peux tout simplement pas imaginer voir ce que vous voyez de vos propres yeux, voir ce que cette femme traversait, sans intervenir pour l'aider.» Même s'il n'y avait pas «des dizaines de personnes» présentes dans le wagon, poursuit-il, il y avait assez de monde pour agir «collectivement». C'est un employé de la Septa qui a signalé l'agression en composant le 911, le numéro américain pour toutes les urgences. Cela a permis aux agents de la société de transport d'intervenir et d'interpeller le suspect.

Signaler les dangers

La scène a été filmée par les caméras de surveillance du train. L'agresseur, âgé de 35 ans, s'est assis à côté de la victime et a tenté d'entamer une conversation. Il est ensuite devenu agressif au bout de quelques minutes et a harcelé la femme qui rejetait ses avances. Le porte-parole de la Septa, Andrex Bucsh, rapporte que l'homme lui a ensuite arraché ses vêtements avant de la violer.

La vidéo de surveillance montre suffisamment de preuves pour inculper l'agresseur pour viol, indique Timothy Bernhardt. Avec son équipe, ils tentent d'identifier les personnes présentes dans le wagon afin d'interroger d'éventuels témoins.

L'attaque aurait pu être stoppée plus tôt si les passagers avaient appelé le 911, confie le porte-parole de la Septa. La société de transport «exhorte quiconque observe un crime ou une situation dangereuse à le signaler. Toute personne témoin d'une urgence doit immédiatement appeler le 911», a-t-il ajouté.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

La victime a été transportée à l'hôpital afin d'être soignée pour les blessures commises durant l'agression.

Newsletters

La vraie cible des émeutiers aux îles Salomon, c'est l'influence chinoise

La vraie cible des émeutiers aux îles Salomon, c'est l'influence chinoise

Depuis 2019, le Premier ministre Manasseh Sogavare se rapproche de la République populaire pour tenter de sortir l'archipel de ses difficultés économiques.

L'avenir des entreprises françaises en Algérie s'assombrit

L'avenir des entreprises françaises en Algérie s'assombrit

Le climat des affaires n'est pas au beau fixe pour la France sur le sol algérien. Mais cette tendance remonte à bien avant l'aggravation des tensions entre Paris et Alger, début octobre 2021.

La Russie est-elle réellement sur le point d'envahir l'Ukraine?

La Russie est-elle réellement sur le point d'envahir l'Ukraine?

Des mouvements de troupes suspects sont signalés près de la frontière russo-ukrainienne. Même si Poutine veut seulement agiter la menace, ce type de situation peut tout à fait partir en roue libre.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio