France

5 tableaux de maîtres volés à Paris

Temps de lecture : 2 min

Le Musée d'art moderne de la Ville de Paris s'est fait voler cinq tableaux de maîtres dans la nuit de mercredi 19 à jeudi 20 mai. La valeur totale de ces pièces est estimée à 500 millions d'euros, «un préjudice sans précédent dans un musée français», selon l'AFP.

Les œuvres dérobées sont des tableaux d'Henri Matisse, Pablo Picasso, Georges Braque, Amedeo Modigliani et Fernand Léger. Dans un communiqué sur le site de la Mairie de Paris, Bertrand Delanoë s'est déclaré «particulièrement attristé et choqué de ce vol qui est une atteinte intolérable au patrimoine culturel universel de Paris» et informe que le Musée d'Art moderne de la Ville de Paris est exceptionnellement fermé au public «afin de permettre le bon déroulement de l'enquête en cours».

Les responsables du musée ont constaté qu'une vitre avait été brisée et un cadenas cisaillé, selon une source judiciaire citée par l'AFP.

[Lire l'article sur AFP]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo: Palais de Tokyo Musée d'art moderne à Paris / kimdokhac, via Flickr CC License by

Slate.fr

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters