Monde

Une femme se brûle le corps en tentant de sauver son chien d'une source chaude de Yellowstone

Temps de lecture : 2 min

L'eau atteignait une température de 93°C.

Dans certaines des sources du parc, l'eau est à 120°C. | Nicolas in Travel via Unsplash
Dans certaines des sources du parc, l'eau est à 120°C. | Nicolas in Travel via Unsplash

Une Américaine de 20 ans s'est brûlée le corps en sautant dans une source d'eau chaude à 93°C du parc national de Yellowstone, aux États-Unis. Cette jeune femme tentait de porter secours à son chien tombé dans le puit bouillonant. Les faits se sont produits lundi 4 octobre à Maiden's Grave Spring, à l'ouest du parc. Appelés sur place, les secours ont conduit la jeune Américaine au centre de traitement des brûlés de l'hôpital régional de l'Est de l'Idaho. Elle est aujourd'hui dans un état critique, ont confié les responsables de l'établissement. Ses brûlures s'étendent des épaules aux pieds.

Le parc exhorte les priopriétaires d'animaux à faire attention

Cette histoire de sauvetage n'a malheureusement pas de fin heureuse. Le chien qui avait sauté de la voiture et était entré dans la source d'eau chaude est mort. Il a perdu la vie après avoir été sorti de la source, ont indiqué les responsables du parc.

Yellowstone, qui accueille en moyenne quatre millions de visiteurs chaque année, prie les promeneurs de garder le contrôle de leurs animaux de compagnie afin d'éviter ce genre d'incidents. L'endroit compte environ 10.000 points hydrothermiques, dont 500 sont des geysers.

En septembre dernier, une employée du parc âgée de 19 ans avait été blessée à Old Faithful, un des plus puissants geysers au monde. Elle avait subi des brûlures aux deuxième et troisième degrés sur 5% de la surface de son corps. Plus de vingt personnes sont mortes à Yellowstone après être entrées ou tombées dans les sources d'eau chaude, dont la dernière en 2016.

Newsletters

Une bactérie mortelle détectée dans des spray d'huiles essentielles

Une bactérie mortelle détectée dans des spray d'huiles essentielles

Walmart a immédiatement rappelé toutes les bouteilles vendues.

«La première fois, j'étais terrifiée»: des vétérinaires stérilisent les hippopotames de Pablo Escobar

«La première fois, j'étais terrifiée»: des vétérinaires stérilisent les hippopotames de Pablo Escobar

En Colombie, 80 hippopotames vivent en liberté depuis la mort du baron de la drogue.

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 16 au 22 octobre 2021

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 16 au 22 octobre 2021

Libération de 5.600 détenus birmans emprisonnés pour avoir protesté contre le coup d'État de février, inondations en Inde et évolution de la pandémie... La semaine du 16 au 22 octobre en images.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio